Accueil » Culture Aéro » Il y a 40 ans, Apollo décollait pour la dernière fois

Il y a 40 ans, Apollo décollait pour la dernière fois

Le 7 décembre 1972, Apollo 17 décollait avec à son bord, Gene Cernan et Jack Schmitt qui seront les derniers hommes, à ce jour, à avoir marché sur la Lune. C'était il y a quarante ans, la fin d'une des plus fantastique aventure humaine…

Le 3 novembre 2012, une quarantaine d’astronautes dont la majorité avaient volé à bord de cabines Apollo, ont participé à un grand banquet à l’hôtel Radisson de Cap Canaveral qui, jusqu’à Apollo 14, était un Hilton. « C’était notre grand lieu de rendez-vous, pour un pot, après le boulot… », se souvient le journaliste Jacques Tiziou qui a suivi, sur place, la grande épopée lunaire américaine. Il était l’un des invités du banquet. « Un an après avoir eu...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Il y a 40 ans, Apollo décollait pour la dernière fois
    Fut un temps ou les USA et l’ex-URSS prenaient des pas de géants vers l’avenir. Faut il regretter la Guerre Froide ?

    Répondre
  • Il y a 40 ans, Apollo décollait pour la dernière fois
    Depuis la fin de la Guerre Froide les pas de géant se sont rétréci en claudications de banquiers/avocats/politiciens/ oligarques. L’avenir de l’Homme est dans les étoiles. Mais comment y arriver avec les nains qui nous gouvernent?

    Lisez THE OVERVIEW EFFECT de Frank White (Houghton Mifflin, Boston, 1987).
    « In charting our future in space, we are also choosing our future in general., because space exploration is not just another government program. It may be the key to human survival an evoltuion, and perhaps even moe than that>’

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.