Accueil » La meilleure façon de voler existe-t-elle ?

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

La meilleure façon de voler existe-t-elle ?

Au cours de sa riche carrière professionnelle, mais aussi de ses loisirs, Laurent Thomas a volé de cent façons différentes. A-t-il trouvé la meilleure ? Vous le découvrirez (peut-être) en lisant « La meilleure façon de voler », l’évocation, en deux tomes, de ses expériences aéronautiques. Succulent…

19.05.2012

Les pilotes le savent tous et le savent bien : il y a plusieurs façons de voler. Laurent Thomas dont le parcours aéronautique reste totalement inédit, raconte dans ses deux volumes quelle est – quelles sont – sa meilleure façon de voler. La réponse n’est pas simple. D’ailleurs, même au terme des deux tomes de ses récits authentiques, le lecteur reste sur sa faim. Car Laurent Thomas est avant tout un original doublé d’un camarade au mauvais caractère.

On entend par camarade au mauvais caractère, celui qui promet sans toujours tenir parole. Explications : Laurent Thomas a dû – c’est sûr ! – vivre des centaines et des centaines d’aventures aéronautiques toutes plus palpitantes les unes que les autres. Pourquoi alors se contenter de ne narrer qu’une petite quarantaine d’histoires (dans les deux volumes) ? D’autant que le bougre a au moins deux talents : celui de pilote hors pair… et celui de romancier de grande classe. Alors pourquoi ne rester que dix trop courtes pages sur cette histoire invraisemblable de vols en simulateur A320 avec un équipage féminin indien ? Histoire invraisemblable ? Non, bien sûr ! Et chaque vrai « fana » de l’aviation (pilote, constructeur, journaliste aéronautique…) est évidemment capable de raconter dix histoires similaires. Mais, dans « La meilleure façon de voler », c’est bien amené, amusant voire hilarant… et vrai !

Pourquoi aussi ne pas s’étendre durant des chapitres entiers sur le voyage en Transall entre Orléans et Bangkok ? Pourquoi encore ne pas revenir davantage sur ces vols à 100 ft, en Transall, où l’équipage « voit le sol droit dans les yeux » ? Pourquoi ne pas avoir développé plus largement ce vol mémorable, toujours en Transall, au cours duquel l’équipage largue en vol, dans la nature, ses réserves de leurres anti-missiles ? Car il y a prescription maintenant ? Pourquoi l’atterrissage de l’auteur avec son propre Torpédo « coach » qui finit le nez dans la neige en cheval de bois ne fait-il pas l’objet d’un volume à lui tout seul, tant le scénario en lui-même semble truculent ? Pourquoi et pourquoi ? On attend alors les réponses de l’auteur ?

Venu à l’aéronautique par passion (surtout) et par sa famille (un peu), Laurent Thomas aura vraiment touché à tout dans sa carrière : la chaudronnerie sur avions de chasse, notamment les Jaguar à Toul, le pilotage de Transall, l’instruction sur simulateur A320 d’équipages venus du monde entier à Toulouse, la construction de monomoteurs de collection en particulier son Torpédo puis son Nieuport 17, les grands voyages avec ses avions, le développement du programme de formation des futurs pilotes de l’A400M, etc.

Les anecdotes et aventures rassemblées dans « La meilleure façon de voler » sont avant tout une merveilleuse profession de foi et d’humilité d’un pilote qui reconnaît ses « bourdes » (dans l’ouvrage, il dit même « mes conneries » !) et qui les analyse pour en tirer les leçons constructives. C’est aussi, semble-t-il, le témoignage inouï d’un père de famille, d’un mari, qui veut partager tout simplement sa passion de l’aviation avec ses plus proches… et en particulier son fils Guillaume, autiste épileptique, mais fin connaisseur d’avions ! Une manière peut-être pour Laurent Thomas de permettre aux « cabossés de la vie » de s’évader et de rêver… Bravo, et merci !

Bruno Rivière

—-

La meilleure façon de voler – tome 1 et 2

  • de Laurent Thomas
  • Editions Volez
  • 234 pages – 22 euros chaque

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

Un commentaire

  • Eric Denoux

    La meilleure façon de voler existe-t-elle ?
    L’auteur, que je fréquente tous les jours, n’a pas mauvais caractère… Il dit simplement ce qu’il pense !!!
    Son seul défaut est de ne pas être ancien pilote de l’aviation navale…
    Et c’est bien dommage car il aurait encore plus d’histoire succulentes à raconter…
    Nobody is perfect…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.