Accueil » La saga du Transall C-160

La saga du Transall C-160

La capacité de ravitaillement en vol donnée au Transall lui permettait de compenser la faiblesse de sa motorisation. Au décollage en Afrique le choix cornélien entre charge utile et carburant pouvait être contourné… © Frédéric Lert/Aerobuzz

Reconnaissable à sa silhouette imposante l'avion de transport Transall C160 totalise déjà 45 années de services. AStéphane Allard, officier pilote de Transall livre ici une imposante somme.

Lorsqu’un pilote, passionné par l’avion qu’il utilise, décide de « passer à l’acte » et d’en rédiger la monographie, cela donne très souvent un véritable monument. Eh bien, c’est le cas avec cet ouvrage consacré à la cheville ouvrière du transport aérien militaire français, en quelque sorte, le « bras armé » de la politique étrangère de la France, le Transall.

A l’heure où la déflation de la flotte de ce quasi quarantenaire pose un véritable problème aux décideurs militaires en...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(6) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.