Accueil » Virginie GUYOT

Elle a démontré que les aviatrices avaient leur place au sein de la Patrouille de France, et même à la pointe de la formation. Première femme leader d'une patrouille acrobatique militaire, Virginie Guyot a rejoint l'Etat-Major depuis. Avec toujours la même simplicité et la même disponibilité, elle poursuit sa brillante carrière.

7.08.2014

Aerobuzz.fr – Vous souvenez-vous de votre baptême de l’air ?
Virginie GuyotOui j’avais 13 ans, j’étais en internat et l’encadrement nous avait proposé un baptême de l’air un dimanche. Je me suis portée volontaire et j’ai eu la chance de vivre cette expérience. Ce vol est resté gravé dans ma mémoire, ou plutôt les sensations et mon ressenti sont devenus inoubliables! J’ai trouvé ces instants magiques, et j’ai ressenti un grand sentiment de liberté. Ce baptême a été une véritable révélation pour moi, et l’idée de devenir pilote a alors mûri progressivement dans ma tête. 


Quel est pour vous la plus belle machine volante ?
Je porterai toujours le Mirage F1 dans mon cœur, il est l’un des plus beaux avions de sa génération. Ses états de service sont prestigieux, et il vient d’entrer dans la légende…
Plus objectivement, le Rafale est selon moi le plus bel avion de combat jamais conçu, tant par sa ligne que par sa puissance et sa polyvalence. Esthétiquement, il n’y a aucun doute, c’est à mes yeux la plus belle machine volante !
Enfin, le Concorde est un avion qui restera pour moi un mythe.

Si vous étiez un aéronef, lequel seriez-vous ?
Un hélicoptère ! C’est vrai qu’avant de devenir pilote de chasse, je voulais être pilote d’hélicoptère… L’hélicoptère procure aussi cette fameuse sensation de vitesse lorsqu’il évolue près du sol. Son agilité, cette liberté de pouvoir se poser quasi n’importe où, sa capacité à faire du stationnaire impliquant un pilotage fin et précis, et son aptitude à pouvoir porter secours dans des environnements hostiles sont fascinantes sont autant de qualités que j’envie à cet aéronef.

Quel est votre livre aéronautique de référence ?
« Les sorcières de la nuit » de Bruce Myles, qui raconte le destin extraordinaire de ces femmes pilotes et femmes mécaniciens russes qui appartenaient à un régiment de bombardement de nuit lors de la Deuxième Guerre Mondiale. Elles ont été décorées « Héros de l’Union Soviétique ».


Quelle est votre dernière lecture que vous recommanderiez ?
J’ai honte de vous dire que je n’en ai pas ! Entre le travail et mes enfants (dont 2 sont en bas âge), je suis déjà contente quand j’arrive à lire les journaux et Air et Cosmos !

Quel est votre film aéronautique préféré ?
« L’étoffe des Héros » de Philip Kaufman

Quelle chanson ou quelle musique évoque le mieux l’aviation selon vous ?
Muse est un groupe dont la musique fait partie de mon quotidien (ou presque) et dont les mélanges de rythmes et de genres se sont toujours particulièrement bien mariés avec les vidéos réalisées sur les avions de chasse ou sur la Patrouille de France.
J’affectionne particulièrement aussi la musique du générique des « Têtes Brûlées » qui ne peut que faire penser aux Corsair et à leurs pilotes légendaires.

Quels sont pour vous le plus grand aviateur et la plus grande aviatrice ?
Les héros et les pionniers de l’aviation, hommes ou femmes, sont nombreux et ont souvent des parcours plus prestigieux et atypiques les uns que les autres.
Personnellement j’ai une admiration infinie pour le Général Valérie André.

Quel exploit aéronautique auriez-vous aimé réaliser ?
Sauver des vies en étant à la fois pilote et médecin !

Ce ne sont plus les aviateurs que les foules accueillent à leur arrivée sur les aéroports, mais les footballeurs. Qu’est ce que cela évoque pour vous ?
No comment…

Qu’auriez-vous conseillé à Icare ?
Prendre un parachute. (toujours avoir une issue de secours!)

Quel est le plus grand événement ou exploit aéronautique de ces dernières années ?
L’exploit de l’Autrichien Félix Baumgartner qui a battu plusieurs records dont celui de premier homme à passer le mur du son en chute libre et sans autre protection que sa combinaison.

Vous est-il arrivé de regretter d’avoir pris l’avion ?
Non

Qu’évoque pour vous un aéroport ?
Un aéroport évoque plutôt l’aventure, les vacances, l’envol.
Une base aérienne évoque la mission et la passion

Qui ou quoi vous a amené à l’aéronautique ?
A l’origine, cette passion m’a été transmise par mon père qui n’est pas pilote mais qui est passionné par tout ce qui vole !
Les meetings aériens auxquels mes parents nous emmenaient avec mes frères et sœurs ont véritablement développé cette passion. Les évolutions des avions de combat et de la Patrouille de France m’ont depuis, toujours fascinée.

De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
Le métier de pilote de chasse est un métier où le dépassement de soi est quotidien, c’est un métier où l’on apprend énormément sur soi-même et sur notre rapport aux autres.
Ma plus grande fierté est d’avoir réalisé mes rêves : avoir trouvé ce que j’étais venue chercher à la fois dans le domaine aéronautique et militaire, mais aussi sur le plan humain. C’est allé au-delà de mes espérances.

Quelle autre activité auriez-vous pu faire, ou aimé faire ?
Pompier ou chirurgien

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

5 commentaires

  • AUROREA

    Virginie GUYOT
    Toutes mes félicitations. Vous avez agi en écoutant votre âme… Votre passion. Un exemple pour tant d’autres personnes qui malheureusement vivent prisonnières de concepts mentaux… Bravo à vous qui ne rencontrerez jamais d’obstacles majeures vous interdisant d’avancer. Toujours vous aurez ce regard porté vers l’infini et dans le même temps la structure nécessaire pour parer aux impondérables. Que tous ceux qui croiseront votre chemin puissent se rendre compte de la chance qu’ils ont de voir se matérialiser devant eux la preuve vivante d’un monde où tout est possible! Encore bravo!

  • Cassabois

    Virginie GUYOT
    J’ai rencontré cette femme remarquable de simplicité lors d’un baptême de l’air à St Cyr l’Ecole en juin 2013, organisé pour un groupe de jeunes handicapés, elle a expliqué son parcours et sa passion puis déjeuné avec nous.
    Totalement disponible pour nos gamins, j’en garde encore un souvenir d’émotions ! Merci Virginie !

  • LoryaneBelleville

    Virginie GUYOT
    Bonjour, je suis une jeune lycéenne de 17 ans qui entre en 1e S en faisant russe et maths en russe au lycée militaire de Saint-Cyr l’école dans le 78. Depuis toute petite je suis passionné d’avions et je souhaite depuis toujours devenir pilote de chasse. J’aimerai avoir des conseils sur les différents parcours qui y amènent et sur d’autres points. Merci par avance !
    Loryane.

  • Lydie Taveau

    Virginie GUYOT
    Virginie tu m’épates depuis que je te connais. Pour moi avec Catherine Maunoury tu es mon héroïne. Ton parcours et ce je connais de ta vie sont exemplaires. Je te vois rnco à Reims avant la PAF et après, tu n’as pas changé. Gros bisous de Bordeaux

  • RATEL

    Virginie GUYOT
    je souhaite à cette dame beaucoup de courage dans ce
    métier de pilote de chasse!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *