Accueil » Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services

Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services

Le C 160 en survol maritime. © Gilles Borde-Pages

A travers des témoignages, Gérard Pons et Hervé Bertrand, deux anciens pilotes de Transall C-160, évoquent 50 années d'opérations de cet avion, du Tchad à la Mauritanie, au Zaïre ou plus récemment au Mali. Cet ouvrage à la gloire de cette machine emblématique des ailes françaises, est illustré par des photos de Gilles Bordes-Pages.

C’est le 24 septembre 1964, il y a donc tout juste cinquante ans, que les ministres de la défense, allemand et français, signaient les contrats portant sur 160 commandes (110 pour la RFA et 50 pour la France) d’un nouvel avion de transport destiné à remplacer « La Grise » comme on l’appelait dans l’Armée de l’Air, le célèbre N2501 Noratlas vieillissant.

 

Ce nouvel avion, le C-160 « Transall » avait effectué son premier vol un peu plus d’un an auparavant, le 25 février 1963....

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

16 commentaires

array(2) { [0]=> int(6) [1]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Bonjour! Baptême de l’air, premier saut… en Transall. Quelle différence avec le Noratlas d’ou on tombait dès la porte franchie et dans le C160 ou on était arraché. Et les largages de bulls, jeeps ou barges de franchissement (17ème. RGP), ou quelques posés d’assaut, que de bons souvenirs. Et puis les « Gabi » qui passaient au dessus de chez moi pour se poser dans leur nid, à l’EE 54 Dunkerque sur la BA-128. Un sacré zing avec une belle gu…! J’espère qu’il y en aura un bon paquet de préservé lors de leur retrait définitif.

    Répondre
  • De Novembre 1969 à Septembre 1973 a Orléans, merci beau carrosse avec ta mélodie si particulière, mes vingt ans ont été passés au paradis.Que de bons souvenirs a Bricy, Afrique,océan indien.

    Répondre
  • par MURET jean pierre

    Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    5 ANS dans les paras,70 sauts dont la plupart en transall a la porte il ne fallait pas s’endormir, ca soufflait très fort, rien a voir avec le nordatlas, quelle puissance et quelle belle silouhette. Beaucoup de regret, il reste YouTube pour le voir

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    après le double queue branlant (nord atlas) le transall, quel changement, mais aussi que de souvenirs, c’était il y a fort longtemps déjà, mais des souvenirs comme si c’était hier, un clin d’œil aux pilotes de ce joujou

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    dix ans à Orléans Bricy où j’ai eu l’immense honneur de servir sous les ordres du Colonel Pons (un vrai chef que je salue) lorsqu’il commandait la BA 123.
    je suis retraité maintenant ,la musique des « transaux » résonne toujours dans ma tête ,quelle belle époque !
    J’habite heureusement pas loin d’une base aérienne (cazaux) ainsi je peux voir encore de temps en temps passer ces magnifiques oiseaux .
    Bienvenue à l’a400 longue vie à lui
    HUBERT

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    J’ai été réuni avec les « Lastenesel » de l’Armée de l’Air en 2009 lors d’une mission industrielle sur la BA 123 pour compte de l’A400M. Réunion remplie d’émotions bien-sûr, si longtemps après un baptême de l’air réalisé « comme dieu l’ordonne » sur C-160 F lors d’un « voyage » – va pour l’ anecdote – avec l’un des auteurs (Hervé) il y a plus de 30 ans maintenant lorsque nous étions au Collège Militaire du Mans. Une scoliose a eu raison du rêve du très jeune enfant de troupe que j’étais de devenir pilote d’Heavies (désolé, mais ayant grandi avec les souvenirs de mon père des C-47 et Nora’s, la chasse c’était pas du tout mon truc, je voulais ces grandes hélices). Au final, 1 sur les 100+ que nous étions en 78 aura concrétisé, mais la passion et le coeur y sont toujours: Ceux de la Luftwaffe (D) m’ont accompagné depuis 1983. Ils portent certe une tenue vestimentaire différentes des « F », mais tous partagent cette même grâce, que cela soit au sol ou lors d’une évolution à basse altitude… Bravo aux auteurs et grand succès à ce livre (que je vais m’empresser d’acheter)! Jean-Luc, 6803

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    bel avion , un équipage , des aventures humaines et technologiques….la fin d’une époque en fait …..80ans d’armée de l’air ! , il n’est pas sûr d’en vivre autant …

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    Bonjour,
    20 ans , 7 mois et 7 jours de TRANSALL C160 à Orléans puis Evreux.
    Que de merveilleux souvenirs de cet avion d’exception !!!
    C’est tout un pan de ma vie que je regrette d’avoir laissé après moi, l’heure de la retraite a sonné , c’est aujourd’hui l’automne de ma vie mais la nostalgie de mon printemps s’appelle TRANSALL;
    Amicalement

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    Le C130?…Mouais…
    J’ai fait avec le Transall au Soudan ce que le C130 etait incapable de faire… Il y a bien des lunes…!

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    Je regrette le temps des jpo avec le transport en demo,il n’y avait pas que la chasse.je me souviens des poses d assaut réalisés par les 941 et les c130.que de nostalgie

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    c’est avec un vieux pot, que l’on fait la bonne soupe!!!!!

    amical souvenir à vous tous pilotes du transall 160 !!!!!!

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    pour GILLES BORDES-PAGES toute mes félicitations pour le travail photographique de notre véteran transall
    160, un souvenir pour tous les fan d’aviation!!!!!!!
    ainsi que les générations futures!!!!!

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    l’A 400 M, durera t’il autant d’années!!!!! pour les pilotes du transall 160 cela va être dur de le quitter!!!!
    50 années de bon et loyaux services!!!!! du solide messieurs!!!!! du solide!!!!!!

    amicalement vôtre.

    Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    Une bête de somme… comme l’âne gris de Brassens, dans le mauvais temps, toujours présent, toujours vaillant, rarement à l’honneur… et pourtant !
    Un posé d’assaut en Transall à Brazza… c’est un truc qu’on n’oublie pas!..
    Il aura été usé jusqu’à la corde…

    Répondre
    • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
      N’y aurait il pas une confusion ? C’est Hugues Auffray qui chantait l’âne gris, et non Brassens, me semble-t-il.

      Répondre
  • Transall C-160 : 50 ans de bons et loyaux services
    Et le C-130 ?
    Quand sera t’il reconnu…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(6) [1]=> int(10) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(6) [1]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.