Accueil » Un nouveau guide des avions de chasse de la Seconde Guerre

Un nouveau guide des avions de chasse de la Seconde Guerre

Précieux et instructif, l’album « les avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale » de Frédéric Marsaly (Marines éditions) présente une petite centaine de ces appareils mythiques.

21.06.2012

Bien vu Frédéric Marsaly ! Il fallait l’obstination d’un journaliste passionné d’histoire et d’aviation pour réaliser ce superbe album consacré aux avions de chasse de la Seconde Guerre ! Des « bêtes » de guerre, toutes plus racées les unes que les autres. Sans distinction de nationalité. On y trouve un Morane Saulnier avec le MS406, ce « héros oublié » et premier chasseur français à dépasser les 400 km/h.

On y voit le Messerschmitt 262, tout premier biréacteur léger monoplace (7 tonnes quand même !). On y découvre un oiseau rare roumain, le IAR 80, en service à partir de 1942, et construit à seulement 346 exemplaires. Ce qui est très peu, comparé par exemple aux fameux Hawker Hurricane de la RAF, conçus au milieu des années trente et fabriqués à 14 231 exemplaires ou aux Supermarine Spitfire dont 22 000 exemplaires ont volé ! On y rencontre le « maître du Pacifique », le Grumman F6F Hellcat, lourd monomoteur à hélice (5,5 tonnes) propulsé par le puissant Pratt & Whitney R-2800 de 2 000 ch et qui volait tout de même à 600 km/h. On y déniche un chasseur de bombes volantes, l’anglais Gloster Meteor, qui, le premier, réussi à intercepter en vol un V1. On y revoit le très célèbre bimoteur De Havilland Mosquito à qui on attribue 1 200 victoires aériennes dont la moitié remportée contre les V1 à partir de 1944. Sans parler du Polikarpov I-16, du North American P-64 (13 exemplaires seulement livrés), du Nakajima KI 43 Hayabusa, etc.

Chaque avion est présenté par une photo pleine page, précédée d’un texte court racontant son historique et ses services. De plus, tel un livre de recettes, des pictogrammes rappellent l’année de construction de l’avion, sa motorisation, son armement, sa masse et sa vitesse, et même le nombre d’exemplaires produits. Un livre pour tous, à garder, et à consulter pour le souvenir.

Bruno Rivière

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.