Accueil » Culture Aéro » Voiles de l’aéronautique 2017 : Airbus Helicopters remet son titre en jeu

Voiles de l’aéronautique 2017 : Airbus Helicopters remet son titre en jeu

Pendant trois jours (1-3 juillet 2017), une quinzaine de voiliers « Grand Surprise » armés par une dizaine d'entreprises de l’aéronautique vont se défier dans la rade de Marseille pour remporter le Trophée Henri Fabre.

Trois jours de régate pour les équipages des Voiles de l'aéronautique, dans la rade de Marseille. © Team Winds

Si le rassemblement sportif « Les voiles de l’aéronautique » se déroule depuis 2012 à Marseille, ce n’est que depuis l’année dernière que le Trophée Henri Fabre a été mis en jeu par Team Winds, l’organisateur de ces rencontres. Au terme de six régates disputées par 17 équipages, la compétition a été remportée par Airbus Helicopters. Lisi Aerospace qui s’est classé deuxième, devant Thales Services, revient en 2017 avec la volonté de prendre sa revanche.

Cinquième participation pour LISI Aerospace

« La beauté du plan d’eau marseillais et le désir secret de décrocher le fameux Trophée Henri Fabre, ont fait naître ou renaître plusieurs vocations de marin chez Lisi Aerospace et nous n’avons aucune difficulté à trouver chaque année des candidats motivés, « voileux » émérites ou débutants passionnés » explique Jean-François Micheletti, directeur financier de Lisi Aerospace.

Et cette année, pour sa cinquième participation aux Voiles de l’Aéronautique, Lisi Aerospace alignera à nouveau deux bateaux au départ des régates. « Au-delà du challenge sportif et du plaisir d’affronter sur l’eau des sociétés qui comptent parmi nos grands clients européens, ce rendez-vous est une occasion fantastique de partager un moment fort avec des collaborateurs issus d’horizons différents » poursuit Jean-François Micheletti.

L’événement Les voiles de l’aéronautique se déroule dans un cadre exceptionnel. © Team Winds

Les deux équipages Lisi Aerospace sont en effet composés d’hommes et de femmes provenant à la fois du siège de l’entreprise (commerciaux, financiers, informaticiens) et des différents sites (logisticiens, chefs de projets).

Au total douze personnes, dont sept n’ont encore jamais participé aux Voiles de l’Aéronautique, seront encadrées sur chaque bateau par par un skipper professionnel, selon une formule proposée en option par Team Winds et retenue par Lisi Aerospace. « Son rôle pédagogique est très important car il permet à tous les équipiers, quelle que soit leur compétence nautique, de jouer un rôle actif à bord durant la régate. Il nous conseille, supervise et assure la sécurité des manœuvres mais ne se substitue pas à nos propres skippers » explique encore Jean-François Micheletti.

Cylad Consulting vise aussi le Trophée Henri Fabre

« Notre équipage est revenu enthousiasmé par l’atmosphère conviviale de cet événement nautique entre entreprises du secteur aéronautique. Retrouver des clients, dans un contexte très différent de celui que nous vivons dans nos quotidiens professionnels et autour d’une passion commune, fait de ce week-end un moment vraiment réussi » se souvient Nicolas Comte, Manager chez Cylad Consulting.

Après une première participation en 2016, Cylad Consulting revient en 2017 et vise le Trophée Henri Fabre. © Team Winds

Et de poursuivre : «Nous y avons trouvé le goût de la performance, l’engagement physique et sportif, l’esprit d’équipe, autant d’ingrédients qui soudent durablement des équipes entre collaborateurs qui ne se connaissaient pas forcément car travaillant sur des sites éloignés. Cet esprit positif et conquérant reflète les valeurs d’entreprise que nous défendons chez Cylad Consulting».

Alors, cette année, Cylad Consulting renouvelle sa participation et sera fièrement représenté par un équipage motivé, féminisé et international puisque issu des bureaux de Paris, Toulouse et Hambourg. « Notre objectif : rééditer la performance de remporter une manche et, bien sûr, ravir le Trophée Henri Fabre à nos amis d’Airbus Helicopters ! » prévient Nicolas Comte.

Une rencontre amicale ouverte à tous

L’originalité de cet événement tient dans le fait qu’il est ouvert à tous, au sens le plus large du terme. A toutes les entreprises, de la petite start-up de quelques employés jusqu’aux grands groupes, à tous les organismes en lien avec l’aéronautique, l’aérien ou le spatial, administrations, grandes écoles, etc. A tous les personnels, du jeune stagiaire au cadre confirmé, quel que soit leur métier. Qu’ils soient commerciaux, ingénieurs, techniciens ou administratifs, tous les passionnés de voile peuvent, au sein de leur entreprise, constituer un ou plusieurs équipages de 7 personnes.

Un même type de voilier, le Grand Surprise, et un équipage de 7 personnes. © Team Winds

La philosophie « monotype », prônée depuis de nombreuses années par Team Winds, l’organisateur des « Voiles de l’Aéronautique » et de bien d’autres régates interprofessionnelles, confère une égalité des chances à tous les équipages : tous les équipages naviguant sur le même type de voilier, le « Grand Surprise », la compétition n’en est que plus captivante et le suspense garanti jusqu’à l’issue finale de toutes les régates !

Aerobuzz.fr

A propos de Aerobuzz

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable, et plus récemment du drone professionnelle, l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, … ). Il est l’auteur de 7 livres. Gil Roy est le rédacteur en chef d’Aerobuzz.fr.
Journaliste chez Aerobuzz.fr

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *