Accueil » A propos d’Hercules…

A propos d’Hercules…

Un C-130J, héritier de la longue lignée des Hercules. © Lockheed-Martin

2019 va fêter un anniversaire peu courant : celui d’Hercule ! Il ne s'agit pas du héros grec, mais du C-130, l'avion américain, né il y a juste soixante-cinq ans. Il effectua son premier vol le 23 aout 1954.

1954-2019. Si cela semble peu, comparé à l’immortalité du héros grec, une telle durée de vie est exceptionnelle pour un avion, d’autant que son constructeur, la société Lockheed, (devenue Lockheed Martin entre temps) continue de le produire sans discontinuer. La chaine de montage de l’usine de Marietta en Géorgie est la plus ancienne n’ayant jamais été interrompue.

Hercule avait été doté par son père Zeus d’une force immense, afin de pouvoir aider et défendre les hommes et les dieux. L’avion «C130...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

15 commentaires

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Répondre
  • Quelqu un pourra peut etre confirmer ou infirmer , si ma memoire ne fait pas defaut, les cellules d helicopteres « Pumas » pouvaient etre charges a bord des » Transall  » et non pas sur « Hercules » a cause du gabarit de la soute legerement plus etroit sur « Hercules ».

    Répondre
  • Bonjour,
    Il n’y a pas que des militaires qui ont utilisé le C 130 ou L 130 dans ses différentes versions. A ma connaissance, en particulier la compagnie sud africaine SAFAIR en utilisait au moins une vingtaine d’exemplaires dans les années 70 et suivantes… En France même, en 1980, donc plusieurs années avant l’Armée de l’Air, une version civile du L 130 a été certifiée ‘transport civil de fret » afin que la cie charter de transport de fret SFAIR (basée successivement à Nantes, puis Bordeaux, puis Marignane) l’utilise quelques années… avant de passer sur Douglas DC 8.
    Pour avoir volé – en tant que CDB – tant sur Breguet 941, Transal que Hercules… je trouve étonnant… pour ne pas dire ridicule … de vouloir faire des comparaisons sur le plan technique entre ces trois appareils.

    Répondre
    • par hervé gouinguenet

      Mr Guibert.C’est complètement mon avis,et je serais ravi de pouvoir échanger avec vous, si vous avez eu la chance de piloter ces trois appareils. Je travaille sur un projet de livre sur le C130, vos connaissances me seraient vraiment précieuses. un échange de mails? HG ( auteur de l’article)

      Répondre
      • J’ai travaillé 4 ans sur les C130 pour faire des modifications majeures et eu l’opportunité de rencontrer certains de ceux qui sont à l’origine de ce programme. Disponible pour en parler

        Répondre
    • Pardon M’sieur ! En évoquant le 941, je ne parlais pas des performances techniques de puissance, etc… mais de celles réalisables en pilotage.
      Quant à traiter de « ridicule », merci !
      Ch’ui pas CDB de gros z’avions, mais ai quand même une expérience professionnelle (retraité) dans le milieu.

      Répondre
  • Le Br941 fut Canadise’ sous la forme du Dash7, et se posait à Courchevel, vers 1980…!

    Répondre
  • Le Transall fut en son temps une pale copie det avion mythique, on connait la suite …

    Répondre
    • Et l’Hercule n’est-il pas la pâle copie du Bréguet 941 qu’on voyait, en 1965, se poser (quasiment) travers piste à Villacoublay . Vu de la Tour : impressionnant !

      Répondre
    • par Christian SOLDEVILA

      Connaissez-vous le C160 pour en parler ?

      Répondre
      • Oui pour avoir voler avec en tant que pax et non parce que je ne suis pas un specialiste de cet appareil sous motorise mais qui etait a son epoque une revolution par rapport au Nord Atlas sur lequel j’ai aussi vole (pax). On peut se fier au volume de production des 2 appareils pour se faire une idee.

        Répondre
    • par Frédéric Lert

      Bonjour,
      Avec son train principal constitué de deux diabolos de roues de chaque côté, le Transall offrait (et continue d’offrir…) de bien meilleures qualités « tout terrain » que le Hercules. Pour son malheur, le Transall n’a jamais été remotorisé alors qu’entre le C-130A et le C-130J, le Hercules a gagné 25% de puissance… Elle est longue la liste des avions français qui auraient mérité un peu plus de puissance….

      Répondre
      • par hervé gouinguenet

        C’est vrai qu’il est tentant de comparer les trois avions cités: Bréguet 941, Transall et Hercule. Mais hormis l’allure générale, ils n’étaient pas vraiment dans la même catégorie: 26, 50 et 70 tonnes, ( premières versions) et des puissances de 5000, 11000, et 16000cv! Le 941 était un démonstrateur avancé, sorti bien après le Hercule et le Transall une machine de transport rustique, sans ambitions extrêmes comme le C130. Quand à la puissance, on sait combien les américains aiment les gros moteurs et les engins qui en imposent. Dans ce domaine, il est difficile de les supplanter. Le C130 peut décoller à pleine charge avec un moteur arrêté et voler en patrouilles longues sur deux moteurs pour augmenter le temps de vol… Difficile à faire avec un bimoteur, ce qui ne retire rien aux autres qualités du Transall.

        Répondre
      • Tout à fait d’accord avec Fréderic, on compare dans les commentaires des choux et des carottes, moi qui sors de Gamvert, je puis vous dire que le Transall est le produit de son époque,
        en 1960 on ne voulait pas effectuer de longues missions. On voulait un avion rustique et performant, capable de se poser et d’atterrir court sur des terrains sommaires en Europe pour contrer les hordes soviétques en période de guerre froide. Le C130 c’est la taille au dessus avec des moyens et un budget …XXL américains. Pour ce qui est de la puissance, oui c’est un mal français, Jaguar, Mirage F1 en ont hélas beaucoup souffert aussi…

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(10) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.