Accueil » Chaos sur l’aéroport de Kaboul

Chaos sur l’aéroport de Kaboul

Ce pourrait être le titre d’un SAS… C’est la réalité née de l’écroulement incroyablement rapide du château de cartes afghan, avec au centre de la scène l’aéroport international de Kaboul.

16.08.2021

4 bis

La foule a pénétré sur le tarmac avec l’espoir d’embarquer dans un avion. © DR

On reste sans voix devant les images en provenance de la capitale afghane ces dernières 24 heures… Un C-17 de l’US Air Force remonte la piste entouré par des centaines d’Afghans dans une ambiance étrange où se mêlent le désespoir de certains et l'hystérie des autres. Des grappes d’hommes sont accrochés aux trains d’atterrissages et certains seront assez inconscients pour ne pas relâcher leur prise avant le décollage. [caption id="attachment_7875536" align="aligncenter" width="1000"] Les Américains...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.
array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

15 commentaires

  • Pilotaillon, vivant et réaliste

    Si comme moi, vous aviez le sentiment que tout n’apparaissait pas dans le fil des infos spectaculaires… Il suffisait d’attendre et de découvrir une part des raisons de fond de cette sortie soit disant chaotique :
    . Le contexte, https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/le-grand-journal-de-l-eco/michel-foucher-geographe-afghanistan-le-grand-enjeu-18-08_VN-202108180272.html
    . Les enjeux, https://www.courrierinternational.com/article/minerais-le-lithium-tresor-strategique-aux-mains-des-talibans-en-afghanistan
    Bonne lecture, le monde n’est pas blanc ni noir mais fait d’intérêts plus ou moins visibles.
    La fabrication des accumulateurs quotidiens, « nos avions électrifiés » vont donc alimenter les nouveaux Nababs Afgans.
    Notre modèle occidental aura alimenté l’Arabie « C’est où dites », aux mines de matière bleue Pachtounes. Souhaitons qu’avec cette nouvelle richesse ces derniers n’aient pas un comportement messianique sur la religion.
    C’est drôle, non ? A défaut d’être humainement innovant.
    Bonne lecture, aux bienheureux qui découvrent.

  • Aff le loup

    Caractéristiques du C17 Globemaster d’après wikipedia :

    Il peut embarquer :

    102 parachutistes ou
    34 soldats avec des sièges palettisés et latéraux ou
    54 soldats avec sièges latéraux (permet 13 palettes de fret) seulement ou
    36 lits et 54 patients et assistants médicaux ou
    une cargaison, telle qu’un char M1 Abrams, trois Strykers ou six M1117 Armored Security Vehicle (en).
    Sa charge utile est d’un peu moins de 77 tonnes de cargaison répartie au maximum sur 18 palettes master 463 l[4] ou un mélange de cargaison et de véhicules palettisés.

    Son record en nombre de passagers emportés est de 670 personnes lors d’un vol humanitaire aux Phillipines le 17 novembre 2013[5].

    Le 15 août 2021, suite à la prise de Kaboul par les talibans, un C-17 Globemaster III embarque près de 640 passagers afghans soit 6 fois sa capacité habituelle[6],[7].

    Donc aucune surchage…

  • Aff le loup

    « Nul doute que sous la houlette des Talibans, l’ordre reviendra très vite dans la capitale afghane une fois passées ces heures de folie collective. »

    Celle là est à encadrer au Pantheon des euphémismes les plus doux !

    N’oubliez JAMAIS que cela à commencer en 2001 et a duré jusqu’en 2014 pour défendre le Liberté !
    Et que 89 francais sont morts pour cette devise.

    Ceci rappelé, comme en 1975 au Sud Vietnam, c’est une débandade de l’armée sense defendre sin peuple…qu’elle soit instruite et aidee par les USA n’y change rien, mais ce n’est pas sauf grave erreur de jugement des Occidentaux celle de l’armee americaine que certains pays sont toujours heureux de trouver là où ils en ont besoin pour tenir jusqu’à l’ultime moment l’aéroport de leur propre fuite.

    Qu’y faisaitent-ils donc ces beaux discoureurs ?

    Que tous les francais se rappellent que du 10 mai au 18 juin 1940, les américains n’étaient pas pour leur ouvrir la voie de l’exode…et qu’il leur a fallu venir le 6 juin faire le job a leur place…

    Un peu de pudeur dans ce monde de merde ferait du bien !

  • JmB

    Tout ceci est une vaste comédie, au fil des infos on apprend que les talibans ont fait le tour des principaux pays du monde et ont soit passé des accords formels soit obtenu une approbation tacite ou encore une acceptation officieuse de leur prise de pouvoir en échange d’engagements et de promesses d’empêcher l’utilisation de l’Afghanistan comme base arrière pour les mouvements islamistes extrêmistes: Al Qaïda, Daesh pour les occidentaux et notamment USA, Tchétchènes pour les Russes, Ouïghours pour la Chine, etc….
    Le fruit étant mûr un peu plus tôt que prévu ils ont accéléré le mouvement et pris de court leurs interlocuteurs d’autant qu’il n’y a pas eu de réaction de l’armée afghane qui a préféré passer des accords d’amnistie avant qu’il ne soit trop tard.
    D’où le chaos actuel.

    A voir maintenant ce que vaudront ces petits arrangements au fil du temps et des intérêts des uns et des autres.

  • Marcello

    On voit arriver les premières photos des Talibans posant devant des cellules de MD530F et autres UH-60, déjà abandonnées. Tout le monde n’a pas perdu dans l’histoire, juste un exemple : MD Helicopter avait signé un contrat de €44 millions avec l’agence US chargée de la maintenance. Quand ? Le 14 juin dernier ! Le complexe militaro-industriel US s’est goinfré pendant 2 décennies, personne aux USA n’avait intérêt à stopper ce train fou dont on savait cyniquement qu’il finirait dans les butoirs. Et il se lit que la masse d’armements individuels récupérés sur place donne un ratio de 10 fusils d’assaut pour 1 combattant Taliban… Les cours du marché noir s’effondrent depuis 1 semaine, des containers entiers de M16A4 et leurs optiques tout neufs partent alimenter les différentes rébellions de part le monde… Le chaos s’exporte bien.

  • Jean-Mi

    En 1988, Rambo 3 allait déjà en Afghanistan, et mes souvenirs de ce film laissaient déjà entendre que c’était sans espoir… Que jamais dans l’histoire quelqu’un ne s’était imposé dans ce pays. A l’époque c’était les Russes, et Hollywood venait bouter le Russe hors de l’Afghanistan… 33 ans plus tard, Rambo avait raison… « C’est la merde mon Colonel ! »
    Après le syndrome post traumatique Vietnam, on est reparti pour 50 ans de syndrome post traumatique Afghanistan !
    Quel bordel…

  • Marcello

    On ne peut que conseiller la lecture de cette excellente interview d’Oliver Roy dans Ouest-France, qui répond à la majeure partie des interrogations que nous avons tous : https://www.ouest-france.fr/monde/afghanistan/entretien-pour-olivier-roy-on-a-sous-estime-la-strategie-des-talibans-24a13c0e-fe9a-11eb-b25b-e686c75688fc

    Quant au volet aéronautique, le niveau des vols répertoriés sur les sites de flight tracking est démentiel, tout ce que l’Europe/OTAN compte d’avions de transport/tankers disponibles est en l’air pour Kaboul, au point de prendre le nom officieux de « Kabul Airlift »… Espérons effectivement que dans cette frénésie, un drame façon C-5A au départ de Saïgon en 1975 ne vienne un peu plus ternir ce triste tableau…

  • Stormy

    Excellent article, qui change un peu de ce qu’on peut lire ailleurs.
    Il y aurait beaucoup à dire… notons juste pour ce matin les éléments de langage qui ont été distribués et qu’on entend désormais sur tous les médias : ce n’est pas un échec américain, mais bien celui de la communauté internationale. Répétez après moi….
    Alors disons-le encore une fois : c’est comme Saïgon en 1975, même si cela ne plaît pas à certains…

  • Michel

    J’ai entendu ce matin qu’un CDB n’avait pas voulu faire éjecter les réfugiés montés dans son cargo: il a décollé à 6 fois la charge maxi !
    Si c’est vrai et que c’est un C17, quelle pub !
    Il y aura du business à faire dans l’armement: souvenons-nous des « stingers » généreusement fournis aux moudjahidines afghans contre les russes et retournés contre les occidentaux.
    Avec ce que les talibans ont récupéré, faudra équiper leurs futurs ennemis.
    Il est beau le monde futur entre réchauffement, pandémie, terrorisme et supers riches.

    • Aff le loup

      Prevu pour 100 parachutistes bien assis sur des banquettes soit 10 tonnes, le C17 peut emporté un char lourd type 60 tonnes…Avec 640 afghans, pensez bien qu’il ‘y avait pas surchage !

  • Pilotaillon vieux

    Pas certain que tout cela n’ai pas été préparé (de longue date) par les états majors et services diplomatiques,
    Lorsque l’on fait une rapide revue de presse, je note le rôle des influenceurs locaux (RDC, Russie, Pakistan, groupuscules activistes…) qui avaient bien compris que cette partie du scénario s’écrirait ainsi. Tout cela après que les « Grands Pays » (?) y aient déversé des dollars par Billiards , et des tonnes d’explosifs avant… du sang et des larmes. https://theconversation.com/afghanistan-le-triomphe-des-talibans-malgre-les-milliards-depenses-par-les-etats-unis-166158
    L’origine des ressources financières permettent de mieux comprendre que cette phase de l’offensive est simplement la part la plus spectaculaire (https://www.rts.ch/info/monde/12409780-en-afghanistan-lempire-financier-des-talibans-contribue-a-leur-avancee.html).
    Un proche, qui connait bien l’histoire de la région, dit que ce pays est pacifiste au départ mais situé sur un carrefour commercial. On y vivait bien avant que les occidentaux viennent s’en emparer.
    Cet épisodes est un de plus dans les velléités des puissants de prendre le pouvoir, et faire main basse sur les ressources : vieux comme le monde ! Dommage ce sont invariablement les petits (petites mains) qui trinquent. Mais au final, malgré la validité des vielles recettes et la transformation des sociétés par les nouveaux canaux de communications, les force locales ont la plupart du temps l’avantage…
    Est-ce là le signe d’une stabilisation des frontières et la fin des états reposant sur la présence autoritaires d’un personnage hors norme ?…

  • Guynemer13

    Excellent article, formidablement bien rédigé avec cette touche si particulière, si personnelle, comme d’habitude M. Lert. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.