Accueil » Crash de deux appareils de la patrouille acrobatique Indienne

Crash de deux appareils de la patrouille acrobatique Indienne

La patrouille Surya Kiran de l'Indian Air Force est équipée du biplace d'entrainement anglais British Aerospace Hawk © Indian Air Force

Deux appareils de la patrouille acrobatique Surya Kiran de l’Indian Air Force sont entrés en collision et se sont écrasés aujourd’hui le 19 février 2019 peu avant midi à l'aéroport de Yelahanka à Bangalore, la veille de l'ouverture du salon Aero India 2019 (20-24 février 2019).

Alors que le salon Aero India 2019 est à la veille d’ouvrir ses portes,  les présentateurs répètent leurs évolutions sur le site. C’est lors de l’un de ces entraînements que deux appareils de type Hawk appartenant à la patrouille de démonstration Surya Kiran Aerobatics Team de l’Indian Air Force sont entrés en collision. Des témoins rapportent que l’un des deux appareils, au cours d’un passage en « miroir » aurait heurté le second de son aile.

Trois membres d’équipage étaient à bord des...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

8 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • En astronomie , l existence est située entre le Big Bang et le Big Crunch , a la bagarre suit le regal !
    De grande génération spontanée au grand effondrement pour Vaugelas !
    Notre langue n est pas si rapide que l’ anglais … Phraseo standard now !
    Quant aux abordages , heureusement les cieux sont grands mais prudence et grande forme pour voler ou bien foggy armchair aviation !!

    Répondre
  • Cette lettre Aerobuzz est une lettre d’information pour a priori des passionnés du monde aéronautique…..
    Je suis atterré par la teneur et la nullité de certains commentaires pour des débats sur des futilités de langage….
    L’Interêt des commentaires ou d’un forum est d’avoir un échange de point de vue aéronautique argumenté, la diversité des lecteurs étant un gage de richesse…
    Les pollutions verbales pour des détails détruisent le vrai débat!
    Tout le monde a le droit de s’exprimer, mais un peu de recul et d’intelligence ne feraient pas de mal!
    PS: je ne me cache pas derrière un pseudo non plus.

    Répondre
    • J’adore lire quotidiennement les articles de ce site et suis désespéré quand je lis les commentaires de certains. Il y a toujours quelqu’un pour critiquer. Certes, aujourd’hui je me suis laché et je n’ai pas non plus besoin d’utiliser mon nom. Voilà !
      Pour revenir sur le sujet, j’ai malheureusement vécu un « crash » lors du premier meeting des racers (y’a pas de mots Français) de Castres ou le pilote n’a pas survcu. Et ce n’est pas beau à voir. C’est toujours dramatique et ça peine les passionnés en plus des amis et des familles.

      Répondre
  • CRASH CRASH CRASH, ça fait bien ?
    C’est une collision en vol suivi d’une perte de controle puis d’un impact avec le sol.
    Evidement ça fait moins bien hein ?

    Répondre
  • Les vidéos de l’accident montrent une collision lors d’une présentation en miroir.
    L’appareil situé au dessus semble « aspiré » par la dépression formée par les ailes de l’appareil volant à plat.
    Une collision de ce type, heureusement sans issue fatale, était survenue en Suisse entre deux F/A18 lors d’une présentation miroir.
    Jusque-là je pensais que ces présentations tiraient parti de l’illusion d’optique et qu’elles étaient menées de manière décalée dans le plan, éliminant ce risque de collision.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.