Accueil » Dassault Falcon Epicure ou la solution franco-française de guerre électronique

Dassault Falcon Epicure ou la solution franco-française de guerre électronique
premium

Le ministère des armées a tranché, les avions de renseignement électronique SIGINT Transall Gabriel, ne seront pas remplacés par des A320 militarisés ou par des A400M d’Airbus mais par des Falcon « Epicure » de Dassault Aviation avec un système de mission signé Thales. Trois Falcon pour deux Transall : le gouvernement démontre l’importance qu’il attache au renouvellement des capacités de renseignement et de guerre électronique.
6.03.2018

Même s'il n'est pas confirmé officiellement, le choix d'un Falcon triréacteur apparaît logique compte tenu, notamment, des besoins importants en énergie électrique des systèmes embarqués. © Dassault Aviation

Après des années de réflexions, c’est finalement Dassault et Thales qui remportent le contrat de renouvellement des capacités de renseignement aéroporté de l’Armée de l’Air. En clair, Dassault fournira à l’Armée de l’Air trois Falcon équipés du système de guerre électronique CUGE (Charge Utile de Guerre électronique) qui sera développée par Thales et intégrée par Dassault.

Le tandem Dassault - Thales du Spectra (Rafale) reconstitué

Le tandem Dassault et Thales bénéficie déjà d’une grande expérience en matière d’intégration de moyens de guerre...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 120.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.