Accueil » La Marine Nationale réceptionne son 8ème Falcon 50M Surmar

La Marine Nationale réceptionne son 8ème Falcon 50M Surmar

Le ministère de la Défense a organisé, le 20 mai 2016, sur la base aéronavale de Lann-Bihoué (Lorient) la réception officielle du 8ème et ultime Falcon 50M destiné à la Flottille 24F. C'est un Falcon 50M Surmar qui a survolé la zone de crash de l'A320 d'Egyptair (vol MS804).

21.05.2016

Le nouvel avion que vient de recevoir la Flottille 24F est aussi le dernier d’une série de quatre Falcon 50B gouvernementaux, initialement opérés par l’armée de l’Air, et transformés en avions de surveillance maritime. Ils ont rejoint quatre Falcon 50 Mi mis en service au début des années 2000. La Direction générale de l’armement a confié la maritimisation de ces 4 avions de liaison à Dassault Aviation et Thales (cotraitance). Des hublots d’observation ont été installés pour permettre le guet et...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jean Ponsignon

chez Aerobuzz.fr
En parallèle d’une carrière de 29 ans dans le conseil en organisation et management et de 6 ans dans l'humanitaire, Jean Ponsignon a signé une centaine d’articles sur deux sujets principaux, l’aéronautique et l’humanitaire, pour Aviation & Pilote, Aventure, Bourgogne Magazine, La Croix… Il a rejoint Aerobuzz, début 2013. Jean Ponsignon traite l’actualité culturelle.

Un commentaire

  • Emmanuel Dupont

    La Marine Nationale réceptionne son 8ème Falcon 50M Surmar
    Bonjour la Rédaction,
    Les chaînes SAR(Search and Rescue), au nombre de 8, disposées à l’intérieur des quatre premiers Falcom-50M de notre Aéronavale préférée sont, en fait, des canots de sauvetage gonflables pour 25 personnes, disposés derrière l’opérateur Telecom InMarSat à droite, et l’opérateur-largueur à gauche.
    …Les chaînes SAR de nouvelle génération sont plus compactes que leurs aînées. Il sera donc possible de se contenter d’une trappe plus petite évitant de modifier le cheminement des commandes de vol, ce qui avait été le principal problème sur les quatre premiers Falcon 50M.
    C’est cette raison qui incite la Marine nationale à étudier avec Dassault Aviation l’intégration de chaînes SAR à ses quatre nouveaux avions.

    Votre fidèle lecteur,
    Emmanuel Dupont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.