Accueil » Défense » Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde

Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde

Après plusieurs mois de suspense, New Delhi a finalement décidé d’entrer en négociations exclusives avec Dassault pour l’acquisition de 126 avions de combat. Un contrat record de plus de 10,4 milliards de dollars.

Le 31 janvier 2012 est un jour à marquer d’une pierre blanche. Il signe la fin de la malédiction qui semblait frapper l’avion de combat Rafale depuis des années. Une guigne qui faisait que malgré ses nombreuses qualités, l’avion français peinait à s’imposer sur les marchés export. Ce matin les autorités indiennes ont informé l’avionneur de Saint-Cloud que sa proposition financière était plus attractive que celle d’EADS qui tenait la corde avec l’Eurofighter Typhoon.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

16 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    de toute façon, notre rafale à fai ses preuves!!!!!!! bravo à tous de la grande maison
    DASSAULT , c’est notre fierté nationale et peut importe les critiques, cela gisse sur la carapace de notre indifférence!!!!! il suffirait d’un conflit , et certains changeraient d’aviis

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Mille bravos aux équipes DASSAULT et aux démonstrateurs du Rafale.
    Nous sommes fiers et heureux de cette réussite Française qui aménera sans conteste des emplois et une bouffée d’oxygène pour ses soustraitants (ils sont nombreux dans toute la France).
    Qu’importe le prix de revient total réel; les coûts de développement existent de toutes les façons, et ont été probablement supportés par le premier client: l’armée de l’air et la marine Française .
    C’est en exportant le Rafale que l’on diminuera sensiblement son prix de revient et favorisera ses ventes futures.
    Dassault renoue enfin avec ses traditionnelles exportations d’avions d’armes face aux américains, russes, et maintenant l’Eurofighter dont on n’ose même plus dire le prix de revient réel tellement il est important.
    Nous aurons le plaisir de voir le Rafale dans les meetings aérien 2012 et irons féliciter leur pilotes.
    Bons vols.

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Et pourquoi l’assembler en inde !!!!!
    Encore du boulot de perdu pour nous, Français.
    Franchement y’en a marre.

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Bonjour à tous,
    vendre des armes, ce n’est pas très glorieux, surtout quand on voit l’usage qui en est fait…
    Que nous possédions des armes pour nous défendre passe encore, mais en faire commerce quoi de plus immoral?
    L’argent dépensé dans l’armement ferait tout aussi bien vivre et travailler autant de personnes sinon plus en développant des technologies qui nous permettrait de mieux gérer notre consommation d’énergie, d’être plus performant dans le domaine de la santé et de l’éducation et au lieu d’attendre bêtement qu’une centrale nucléaire nous lache, en accélérant les travaux de mise en sécurité de celles-ci.
    Cordialement.

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    un porte parole du Gouvernement Indien a annoncé que, compte tenu de ce qui allait être fait en Inde, son Gouvernement paierait à la France une somme de 3,5 milliards d’ euros pour les 108 qui seraient ( car le contrat n’ est pas signé et les prix sont à la baisse ) construits en Inde, car tout semble indiquer que ce ne sera pas uniquement du montage…mais avec un transfert de technologie
    Avis aux autres Pays…la Suisse se pose des questions…peut être passer la marche arrière ? on sait très bien que même un contrat signé s ‘ annule facilement…pour des raisons diplomatiques !
    Et le Brésil n’ aura plus qu’à demander le contrat aux Indiens pour faire du copier / coller !
    Il n ‘ y aura plus que les Marocains …alors que Renault vient de leur faire cadeau d’une usine flambant neuve pour construire la nouvelle DACIA.dommage pour les Roumains qui, eux, sont dans l’ Europe…La reconnaissance n’est pas toujours au rendez-vous !

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Je partage les commentaires de Charly, cependant le petit frère de Sukhoi et Rafale ressemblerait fortement au…MIG35 !
    un appareil à l’aérodynamique aboutie quia gommé ses soucis d’autonomie et de portée radar un peu réduite.
    Moyennant qq améliorations le MIG35 pourrait devenir un avion au moins aussi bon que le Super Hornet.
    Le contrat?
    tous mes doigts sont croisés depuis longtemps déjà…….

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Attention avant de conclure que la vente d’un avion de combat consacre seulement « ses qualités ». En effet, aujourd’hui on vend d’avantage un système d’armes qu’un simple appareil. On peut inclure en cela, tout aussi bien, les moyens de détection (accés au données satellite et couverture radar) de navigation (GPS et/ou son pendant européen), support techniques, etc… Et puis, il y a également les interrogations que l’on peut se permettre tant ce milieu est celui des requins (pressions politiques, pots de vins). Ceci dit, je pense que le Rafale est un bon avion puisque comme le disait le père Dassault, fondateur de la marque éponyme, « un bel avion est un bon avion ». Si seulement papa Sukhoï et maman Dassault pouvaient nous faire un beau petit frêre (mais là je rêve) …….

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    « Les meilleurs projets sont ceux que l’on peut garder secrets jusqu’à leur complet aboutissement. »
    et c’est signé d’un certain Nicolas Machiavel…
    Croisons les doigts !

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    d’après la Cour des Comptes, organisme on ne peut plus sérieux, le prix de vente d’un rafale par Dasault à l’ ETAT Français ( pour rappel, vous et moi ) est de 140 millions.
    sous réserve de contrôle, mais de source autorisée, le prix de vente aux Indiens serait de 70 millions…cherchez l’ erreur ?…ou, doit-on dire = remboursez la différence.
    Depuis de très ( et trop ) nombreuses années, Daussault considère le contribuable comme un  » actionnaire  » forcé et à fonds perdus ( comme toujours avec nos impôts ) pour cette entreprise, comme pour beaucoup d ‘autres, tout ceci doit se terminer rapidement…nous n’avons pluis les moyens ! …l’impôt tue l’ impôt…nos dirigeants de tous poils vont-ils le comprendre ?…la leçon de chose…c’est quoi ?
    Pour en revenir au rafale et être objectif, il est nécessaire de savoir exactement ce que comprend le contrat, l’avion est un support, l’ armement plus toute l’ electronique coute aussi cher…s’il s’agit de l’ avion nu, ce serait une affaire normale, si c’est du  » clés en mains  » ne serait-on pas en droit de dire à Dassault ( et autres intervenants ) remboursez la différence
    à suivre…

    Répondre
  • par Bernard Thouanel

    Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Cher Gil,

    Je ne suis pas très d’accord avec les termes simplistes que tu as utilisés pour qualifier les appareils américains qui sont en concurrence avec le Dassault RAFALE français. Il ne s’agissait pas de faire du neuf avec du vieux ou de proposer des anciens F-16 ou F/A-18 « mothballed » d’occasion ayant déjà derrière eux une carrière opérationnelle respectable : les appareils proposés étaient les versions ultimes et flambant neuves F-16IN et F-18E/F Super Hornet. Ce dernier n’est d’ailleurs pas plus vieux que le Rafale puisque le proto a volé en 1995, je te signale au passage. Le « Super Hornet » est loin d’être une »Daube », et je suis loin d’être convaincu que le Rafale puisse posséder toutes les perfos du système d’armes du « Super Hornet ». Pour ma part, je pense que le contrat sera considéré comme acquis que lorsqu’il sera signé, ce qui n’est pas le cas. Donc à tout moment, si la négociation n’aboutit pas (l’histoire a déjà montré que la France a fait de nombreuses fois culbuter de nombreux contrats « béton » de la sorte ).
    Attendons donc, et laissons les choses se faire avant de hurler « Cocorico » avant terme. Dans le domaine des contrats d’armement, rien n’est jamais « dans la poche »…

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Soyons TRES réalistes et ne boudons pas notre plaisir et pour une fois arrêtons de nous auto flageller et soyons fiers de ce que nous sommes et de ce que nous faisons
    nous avons vendu le Rafale et si il est assemblé en Inde cela sera fait à partir d’éléments réalisés en France. Et non pas de voitures indienne mais nous importons déja des produits indiens depuis toujours
    et non cela ne supprimera pas nos 3 millions de chomeurs mais cela va sauver pas mal d’emplois et peut être même en créer tout en nous donnant de la charge de travail pour 40 ans, en stimulant de nouvelles avancées technologiques
    bref que du positif
    Cette sélection consacre la qualité d’un avion bien né dont nous pouvons être fiers
    à suivre !!!

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    ne pas s ‘affoler sur la partie financière, dans la pratique, on vend 18 avions…pour combien ?
    et, la technologie pour en construire 108 en Inde…sur combien d’ années ?
    soyons TRES réalistes, ce n’est pas le marché qui va éponger nos 3 millions de chomeurs,
    par contre , cela fera travailler des Indiens !…qui ne vont pas tarder, en compensation, à nous vendre les voitures qu’ils construisent…et ne seront pas montées en France.
    c’est la mondialisation, il faudra bien s’ y faire
    à suivre !

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Je ne travail pas dans l’aéronautique et n’y ai aucun intérêt,
    mais qu’est ce que je suis content.
    Vive le RAFALE, et vive LA FRANCE.
    Maintenant il faut vendre l’A400M.

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    a notre tour de dire

    YES WE CAN

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    Ce qui devait arriver arriva.
    Vive le Rafale, et vive l’industrie aéro française.

    Répondre
  • Le Rafale remporte son duel contre l’Eurofighter en Inde
    C’est un premier pas vers une commande ô combien importante pour la société Dassault. Cet appareil mérite amplement ce succès à l’export qui se dérobe à lui depuis son apparition sur le marché.
    Cela donnera un peu d’air frais au carnet de commande.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.