Accueil » Le Sukhoi Su-57 E est autorisé à l’exportation

Le Sukhoi Su-57 E est autorisé à l’exportation

Le chasseur russe de 5e génération Sukhoi Su-57 est désormais proposé à l’exportation, sous la désignation Su-57 E : « E pour export » . L’information vient de tomber au salon aéronautique et naval LIMA 19, qui a ouvert ses portes à Langkawi, en Malaisie, le 26 mars.

28.03.2019

Le Su-57 pourrait s'imposer sur des marchés d'avions de combat qui ne sont plus nécessairement acquis à l'Occident © UAC

A l’occasion d’un entretien, Viktor Kladov, Directeur de la coopération internationale de Rostec, vient d’annoncer que le Sukhoi Su-57 a reçu, il y a deux jours, l’autorisation d’être proposé à l’exportation, par l’Etat russe. Une perspective qui semblait peu probable, en 2019, dans l’esprit des occidentaux. Ce sont les nations du Golfe Persique, en particulier, qui émettent un très grand intérêt pour ce produit, a révélé Viktor Kladov.

Viktor Kladov a révélé que pendant les opérations russes au « Levant », un Su-57 aurait frappé une cible Daesh en Syrie, en survolant l’Irak, le tout sans jamais avoir été détecté par les radars américains qui couvraient une partie de la zone. « Proven in combat », le Su-57 séduirait, en particulier, les EAU. D’ailleurs, Viktor Kladov a annoncé qu’un Su-57 serait très probablement présenté en vol, au prochain salon de Dubai, de novembre 2019.

L’Inde serait motivée par le produit. Cela étant, la question d’une vente de cet avion de 5e génération en Chine, n’est pas encore posée, en raison des pratiques discutables de l’usine Shenyang qui, depuis quelques décennies, produit sans licence, des imitations de Sukhoi. Pour l’instant, UAC n’a réussi à vendre que 24 Su-35 à la Chine, et le consortium attend une hypothétique commande supplémentaire. Aussi Moscou reste dans l’expectative de savoir si les usines chinoises se mettront à produire des clones de Su-35.

François Brevot

 

A propos de François Brevot

chez Aerobuzz.fr
François Brévot est un reporter globe-trotter, chroniqueur, et photographe, passionné d’histoire contemporaine, aéronautique et spatiale, et de géopolitique. Il écrit en particulier, sur l’aviation militaire moderne ou ancienne, française ou internationale, et de nombreux récits de voyages sur des destinations et musées à caractère aéronautique. Spécialisé sur les nouvelles puissances aériennes, il visite très régulièrement les salons aéronautiques émergents du nouveau Siècle, que ce soit en Russie, en Chine, en Asie, en Turquie, et se passionne pour les nations d’Europe centrale.

13 commentaires

  • Jean Margotton

    Y Audiart ?? N’était-ce pas plutôt Michel Audiard ?
    100% d’accord avec Guynemer, les fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe, c’est insupportable…

  • Du pipeau ce pseudo avion furtif, depuis la fin de la guerre de Coree, les avions russses se sont regulierement fait demontes par les avions occidentaux. Le seul fait d’arme d’un avion de chasse sovietique, c’est d’avoir abattu un 747 civil de Korean Airlines en 1983 (KAL 007). Un vieux F-15 a un killing ratio de 100 pour 0 a titre d’exemple.

    • Cyril Lambiel

      Des avions Russes se faisant régulièrement « démonter » par des avions Occidentaux ?
      On tient un scoop là !
      Pouvez-vous développer vos propos et faire profiter de vos connaissances les lecteurs de ce site de référence ?

      Pouvez-vous au passage mentionner à quand remonte le dernier engagement air-air entre deux chasseurs en dehors d’exercices, et décrire quels étaient les protagonistes, les conditions de cet engagement, les armes utilisées, etc… ?

      Parce que selon mes propres connaissances, les derniers combats aériens remontent à, heu, hum, le conflit Afghan, a peu près, non ?

      Pour les autres faits d’armes, les appareils engagés par les différents protagonistes, qu’ils soient Européens, Américains, Russes, se sont bornés à neutraliser des ennemis terrestres mobiles aussi menaçants que des… 4×4 ou au mieux des blindés…
      Tout autre faits d’armes air-air récents ont eu lieux entre des appareils de générations tellement différentes que toute comparaison serait surtout risible.

      Critiquer les constructeurs Russes me semble un tout petit peu réducteur et passé de mode.

      Ah oui, qui gère régulièrement les ravitaillements de la station orbitale internationale, qui détient l’ensemble des records de présence spatiale, qui a fabriqué l’avion-cargo permettant les transports les plus volumineux et lourds, qui fabrique le plus gros hélicoptère au monde ?

      Le développement du S-57 n’a pas duré 30 ans comme un certain appareil jamais vendu autrement qu’en marchés compensatoires, et n’a certainement pas « explosé » le budget comme d’autres programmes bien connus, non?

      • michael tolini

        Ouvrez un livre d’histoire sur les conflits au Moyen Orient et vous aurez la reponse …

      • Vladimir_K

        @Michael Tolini

        En général, l’histoire est écrite par les vainqueurs, et on ne découvre la vérité que plus tard, quand les archives des services de renseignement s’ouvrent.

      • Cyril Lambiel

        Ouvrir un livre sur les conflits au Moyen-Orient?
        Oui, d’accord, et après, je ne vois toujours pas où des avions Russes se sont fait « démonter » par des appareils d’autres forces.
        Pourriez-vous nous faire partager vos connaissances en la matière, vous semblez détenir de passionnantes informations que je brûle de découvrir.
        Parce qu’à ma connaissance les attaques subies par l’Irak n’ont jamais démontré aucun combat aérien digne de ce nom , le conflit Afghan selon les époques certains, oui, j’en conviens, pour ce qui est des « activités » des forces Israéliennes, je ne prends même pas la peine d’en parler, du coup je ne vois toujours pas à quels événements historiques vous faites référence….
        Après si on remonte à l’ère du Vietnam, d’accord, mais les appareils engagés étaient tout sauf Russes…

      • maricel varon

        Je ne sais pas ce que ca vaut mais ca merite d’etre lu … et autant que je sache les 104 victoires attribueees au F15 l’ont ete contre des avions en majorite sovietiques

        https://nationalinterest.org/blog/buzz/no-one-has-ever-defeated-f-15-eagle-combat-or-not-37377

      • Vladimir_K

        Corrigez-moi si je me trompe, mais en combat aérien, il y a les avions… et les pilotes… Quelle est la part d’efficacité de chaque élément du système ? Ça c’est une première question.

        Ma deuxième question sera de demander si des appareils face à face durant les engagements étaient de même catégorie.

        Troisième et dernière question ? Quelles sont les règles dans les différentes armées ? Est-ce que certaines ont la gâchette plus facile que d’autres, comme les armées turque et israélienne, qui chacune ont abattu un avion russe au dessus de la Syrie, avions qui n’ont pas reçu de somation avant de se faire abattre.

    • leon

      tu exagères mon vieux.

  • Cadenel

    On se calme. Avec les smartphone et le T9, on fait facilement des ‘ph’otes d’ orthographe.
    De toute façon faut se méfier de RT et de Sputnik.

  • Lucien Orban

    Je le croirais quand je le verrais,d’après Sputnik seul 8 avions de près série seront construit et de 2020 à 2025 se sera des testés d’armement, confirmé sur RT par un des pilotes anonymement.

    On fait un foin avec ce rapport sur les 996 défaut de conception du F-35, le fameux club independant contient de nombreux partenair du F-15 et du F-18 super Hornet, j’attends la réponse des pilotes et du Pentagone.

    • Guynemer13

      Merci de bien vouloir retourner à l’école primaire afin d’étudier votre grammaire mon cher Lucien ! Merci aux modérateurs de refuser de publier de tels posts lorsqu’ils sont bourrés de fautes d’orthographe, au même titre qu’un message haineux ou de publicité. C’est vraiment désolant de constater la pauvreté de certains.

      • Tonton Volant

        Merci M. l’Académicien !!! On vous fera faire une dictée de B. Pivot.
        Personnellement, j’ai horreur de donneurs de leçon, surtout quand ils s’écartent du fond du sujet. Voir le proverbe chinois ayant pour sujet « la lune et le doigt ». Il est vrai que Y. Audiart a fait dire : « Ce n’est pas parce qu’on a rien à dire, qu’il fermer sa g… » dans un des films auquel il a fait les dialogues.
        Je ne suis pas concerné, ayant un sans faute à la dictée ci-dessus, mais cela me heurte et m’agace.
        « Merci aux modérateurs de refuser de publier de tels posts lorsqu’ils … » n’ont rien à dire
        Signé : Un ingénieur de l’Aviation Civile retraité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.