Accueil » NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?

NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?

Maintenant que l’Egypte a acquis les deux « Mistral » construits en France, le choix d’un hélicoptère s’impose pour armer ces BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement). Deux constructeurs vont se disputer ce contrat à plusieurs milliards de dollars : l’européen NHI avec son ultra-moderne NH90 NFH Caïman, et le russe Kamov avec son redoutable KA-52K Alligator.

24.09.2015

Ils se nomment encore pour l’instant « Vladivostok » et « Sebastopol » et ne sont évidemment pas encore opérationnels. Ces deux navires de projection et de commandement de type « Mistral » achetés par l’Egypte à la France font figure de couteaux suisses flottants. Ils sont capables entre autre, de servir de navire de commandement, d’hôpital flottant, de transport de troupes et… de porte-hélicoptères. Or, si l’Egypte a signé pour l’acquisition des deux navires, avec très probablement l’aide financière de l’Arabie saoudite, elle n’a en revanche, pas d’hélicoptères à mettre dessus ! Nul doute qu’en coulisses, les négociateurs russes et français sont à la manœuvre pour tenter de placer leurs produits respectifs.

Moscou a, en effet, toutes ses chances dans cette affaire. Le « Vladivostok » et le « Sebastopol » ont été conçus aux normes russes. Les équipements liés à la conduite du navire, aux communications, à la vie à bord et à la mise en œuvre d’aéronefs ont été définis avec les russes. Initialement, la Marine russe avait prévu de baser sur ces navires des hélicoptères KA-27 et KA-29 de Kamov, pour le transport et la lutte anti sous-marine. Il avait été envisagé de pouvoir y ajouter des MI-17 de transport de troupes. Il faut aussi se souvenir, que le constructeur Kamov, sur demande des marins russes, a développé une version spéciale de son hélicoptère biplace de combat KA-52 Alligator destinée aux missions navales.

Le KA-52K est une machine hors norme, un char volant unique en son genre. Il est capable d’effectuer des missions de combat à terre avec ses missiles antichar et son canon de 30 mm. Mais il peut aussi emporter des missiles anti navires KH35. Il dispose d’un système d’arme complexe basé sur un radar et des capteurs optroniques, et une suite de guerre électronique « made in Russia ». Il se distingue par son rotor contrarotatif et ses moignons d’aile repliables pour prendre moins de place dans la soute du navire. Son avionique et ses interfaces sont adaptées aux BPC « Mistral ». Autant d’arguments que Moscou saura rappeler à l’Egypte en temps utile.

Vue de Paris, l’équation est, de toute évidence, différente. Si les navires ont été équipés au standard russe, ils restent néanmoins analogues aux « Mistral » français. Ils sont de ce fait compatibles avec les hélicoptères maritimes et terrestres occidentaux modernes, au premier rang desquels figure évidemment le NH-90 NFH et le NH90 TTH. La France ne manquera pas d’expliquer aux égyptiens, que s’ils font le choix du NH90, ils profiteront à fond de l’expérience opérationnelle de la Marine française, rodée à la mise en œuvre des « Caiman » (navals et terrestres) sur ses propres « Mistral ».

Hors considérations politico-économiques, le « Caïman » est plus performant et plus moderne que les machines russes pour les missions de transport, de lutte anti sous-marine et pour les opérations spéciales. La version proposée au Caire par le consortium NHIndustries serait analogue à celle de la Marine française, à quelques détails près. Si ces machines de dernière génération dotées de commandes de vol électriques sont le fleuron de la Royale, elles n’ont pas, en revanche, les capacités offensives d’un KA-52K.

Il reste que l’Egypte a acheté une frégate furtive Fremm (FRégate Européenne Multi-Missions puis FREgateMulti-Missions) à la France et que les NH90 peuvent indifféremment opérer d’une Fremm ou des BPC. Une performance hors de portée des hélicoptères russes, handicapés par la hauteur de leurs rotors contrarotatifs et leur avionique particulière. Par ailleurs, l’Egypte ne fait plus mystère de son intention d’équiper sa frégate multi missions, d’au moins cinq NH90 NFH. Sur un autre plan, l’Italie, à travers Agusta-Westland membre de consortium NHIndustries, est partie-prenante de l’affaire. ENI, le géant italien de l’énergie, ayant découvert un gigantesque gisement de gaz en Egypte, Rome qui est de ce fait un partenaire de premier plan du Caire, a tout intérêt, en effet, à appuyer Paris dans ses négociations.

Il n’en demeure pas moins que le duel entre Kamov et NHIndustries demeure incertain. Et dans ce genre de négociations entrent en compte des arguments qui échappent souvent aux observateurs extérieurs. Le choix de l’Egypte devrait logiquement être annoncé vers le mois de mars, date de livraison des « Mistral » à l’Egypte. Pour sa part, la presse russe croit savoir que l’Egypte pourrait acquérir jusqu’à une cinquantaine de KA-52K Alligator.

Aerobuzz.fr

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
Actualité aéronautique, transport aérien, aviation générale, défense, industrie, drones, hélicoptères, emploi, agenda.. Tout est sur Aérobuzz.fr.

11 commentaires

  • Xavier

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    Est-ce que le Mistral est tout fait uniquement pour l’assaut?

    Il a également et surtout une capacité stratégique, non? C’est-à-dire, rôles multiples à jouer allant de la recherche au secours à l’hospitalisation et à l’assaut. Donc, le bâtiment aura besoin de plusieurs types d’hélicoptères. Et pourquoi pas les nouveaux cougar (ec225e avec les nouvelles motorisations) avec une capacité de transport et de recherche en mer accrue? Peut-être même le Tigre HAD marin? Le NH90 également? Etc. etc. Voir de même côté russe avec des hélicos aux capacités semblables?

    On imagine comme ça que cette flexibilité (y compris pour les missions civiles) est le nerf de la guerre du mistral. Comme en 2006 au Liban lorsque les cougars (ec725) on permis de débarquer des centaines de réssortissants français et européens.

  • Da da

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    Mais la vraie question n’est-elle pas : Quand l’Egypte revendra t-elle les Mistral ( financés pas nos impots) à la Russie ?…..

    • PLOUF

      NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
      Je ne sais pas si les bateaux seront revendus in fine aux russes, mais on peut considerer que KAmov 52 et NH90 sont deux machines différentes
      dans ces conditions pourquoi ne pas envisager l’achat des deux machines …..
      Pour Kamov; c’est une bonne nouvelle, ce faisant l’egypte qui possède déja des hélicoptères AH64 Apache signifie aux américains sa volonté de se tourner vers d’autres pays pour s’équiper…..

    • Lou Ravi

      NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
      DA DA suit, ça fait plaisir de voir qu’il y en a au-moins un qui a compris la manip’. Bravo!

    • Vladimir K

      NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
      La Russie n’a pas besoin de racheter les Mistrals, le transfer technologique est déjà fait ; elle peut très bien produire ses exemplaires en collaboration avec les chinois ou les indiens.

  • Vladimir K

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    Ce feuilleton peut devenir passionnant, car la Russie a un droit de regard sur le re-export des Mistrals, et la Russie n’a pas donné son aval officiel pour la vente.

    Et oui, ce que le communiqué officiel indique, c’est que la France et l’Égypte se sont entretenues et accordées sur les modalités de vente ; en clair, ils ont lu les conditions générales de vente ensemble, mais rien n’est signé.

    Tout peut arriver – du scénario le plus simple au plus rocambolesque , c’est palpittant.

    • Deres

      NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
      Non, l’accord avec les russes nous libère complètement à leur égard. C’est logique car on les a remboursé intégralement y compris sur leurs dépenses annexes tel qu’ils le demandaient. Les russes ont été très règlos dans cette affaire et n’ont pas cherché la petite bête, juste à récupérer leur mise.

  • Ghost

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    ¤ « Navire de projection » ?

    Quelle est la raison stratégique sur laquelle se base l´Egypte en achetant ..avec des fonds saoudiens deux navires de « projection »? Où les militaires egytiens comptent se « projetter » dans le Sinai ou dans la mer Rouge..?
    On peut comprendre que la Russie puisse souhaiter projetter des troupes comme en ce moment en Syrie, mais l´Egypte? mm hem..

  • BiLKiNiS

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    Je suis d’accord, NH90 et Ka-52 c’est pas du tout la même chose. le NH90 se rapproche plus du Ka-27 et le Ka-52 du EC-665 Tigre.
    Quand à la frégate c’est l’ex normandie qui a été vendu pas l’aquitaine qui est la 1ere FREMM en service dans la marine nationale

  • Moi

    NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
    Je ne suis pas sur qu’il soit judicieux de comparer un hélicoptère de transport avec un hélicoptère de combat … Les BPC peuvent emporter des NH90 et des Tigres, ils pourraient très bien transporter des NH90 et des KA 52 …

    • PLOUF

      NH90 ou KA-52K : Quel hélicoptère pour les Mistral égyptiens ?
      Effectivement ce sont deux machines différentes mais budgétairement ….
      toute la question est de savoir si l’Arabie saoudite acceptera de financer le KA52K et le NH90 en même temps.
      .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.