Accueil » Nouveaux ennuis pour le F35 JSF

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Nouveaux ennuis pour le F35 JSF

Le JSF (Joint Strike Fighter), programme d’avion d’arme le plus cher de l’histoire de l’aviation militaire qui atteint déjà 385 milliards de dollars, pourrait encore gonfler. Une récent rapport des autorités américaines pointe 13 défauts majeurs à corriger.

28.12.2011

Le programme d’avion de combat furtif F35 JSF, qui compte parmi les plus chers de l’histoire de l’humanité, accumule les déboires. Un rapport des autorités américaines pointe 13 défauts qu’il convient de corriger avant d’envisager une quelconque mise en service. Parmi les principaux problèmes détectés figurent la crosse d’appontage, inadaptée aux opérations sur porte-avions, le viseur de casque, la génération de puissance et la furtivité de l’appareil. Et cette liste à la Prévert n’est pas exhaustive, elle s’ajoute aux précédents défauts constatés au niveau des logiciels du système d’arme, des vibrations et de la fatigue structurelle excessive dans certaines phases de vol, sans oublier le vide vite qui se montre capricieux.

Le rapport se montre magnanime en précisant qu’il n’a rien trouvé de nature à justifier un arrêt de la production cependant il est désormais probable que les correctifs à apporter aux appareils déjà en production vont faire exploser l’enveloppe budgétaire, pourtant colossale de 385 milliards de dollars attribuée au JSF. Certes il ne s’agit que de maladies de jeunesse, mais leur ampleur et l’importance des modifications à apporter démontrent la mauvaise gestion à tous les niveaux d’un programme qui se voulait le digne successeur du F16, un avion simple, polyvalent et économique. De ce point de vue, on peut dire sans se tromper que le JSF a raté sa cible.

La Rédaction

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

11 commentaires

  • mcfly0570

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    heuuu…. il est mis en déroute où, déjà?

    parce qu’il y a aucun marché où l’un des deux lui soit passé devant depuis une bonne dizaine d’années (en fait depuis qu’il est en service), hormis les clients « attitrés » des USA (l’australie pour le Super Hornet par exemple)

  • arthur

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Mais le rafale ne serai plus vraiment à la hauteur du F35 vu qu’il est déja serieusement mis en déroute sur plusieurs marchés par les F16 Blok 60 et les F18 SuperHornet et que technologiquement c’est déja plus la même gamme ni la même generation.

  • rouletabille

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    le problème est peut être ailleurs et l’on peut se poser la question si des techniciens très compétents peuvent avoir  » les pieds sur terre  » pour mettre au point un projet suivant un budget pré-établi.
    Surtout pour du matériel militaire , l ‘enveloppe de départ est rarement suffisante, en premier parce qu’ au départ , les techniciens ne connaissent pas tous les aléas qu’ils vont rencontrer, et aussi, préferent en faire l’ impasse , ce qui les intérésse est de lancer le projet, après il faudra suivre…et les contribuables n’ auront plus qu’à payer !
    cela peut être valable en période de guerre, ou de pré-guerre , ou dans des pays gérés par des dictateurs qui savent que leur place ne tient que par leur force militaire.
    De nos jours, les pays où le niveau de vie est le plus élevé sont ceux qui dépensent le moins pour leur matériel militaire, qui est de plus en plus couteux, fini le temps où l’on, envoyait un soldat avec un Lebel !
    qu’un projet civil soit couteux, ce n’est pas un problème, le tout est qu’il soit rentable, dans l’ armée, la rentabilité, on ne connait pas, c’est la caisse sans fond ! peut être necessaire, mais à conditions que ce soit limité…il y a quelques dizaines d’années, on avait compris que l’ union faisait la force ( des armées ) c’est toujours en vigueur, mais de moins en moins appliqué, les politiques s’entendent rarement;
    l’ Europe devait solutionner en partie ce genre de dépense que chaque pays ne peut plus assumer seul…hélas, cela semble en, panne.( l ‘entente cordiale ) ..voir l’ AM 400 !

  • Alfa Sierra

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Je ne pense pas que le problème soit imputable aux américains mais plutôt à la manière dont sont gérés les projets de haute technologie aujourd’hui.
    Il y a des projets européens qui coûtent des millions d’euros chaque jour avec des retards monstrueux, les problèmes sont similaires un peu partout …

  • Alain Arpino

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Le JSF ets le version moderne de la « Pompe à phynance » du père UBU.
    Il a parfaitement atteint son objectif : ruiner les coopérants pour leur empêcher d’acheter autre chose qu’américain.
    Le coup de la crosse d’appontage trop courte en est vraiment révélateur.

  • lavidurev

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Un grand pays à la pointe de la technologie et qui possède une expérience impressionnante en la matière avec des moyens financiers considérables se plante si bassement dans ce programme qui plus est à la charge du contribuable américain déjà suffisamment appauvri par la crise…Etonnant…

  • vladkr

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Je ne sais pas si la faute est imputable aux ingénieurs… mais il peut y avoir plusieurs raisons (qui restent à confirmer dans le cas du JSF)

    Les fabricants d’avions ont la fâcheuse tendance à laisser partir leurs ingénieurs à la retraite avant de les remplacer par des débutants, d’où une perte d’expérience (qui coûte cher).

    Un programme comme le JSF fait appel à un grand nombre de fournisseurs et de sous-traitants qui n’ont pas forcément travaillé ensemble par le passé. C’est compliqué à gérer.

    Les clients peuvent avoir des priorités et des besoins différents, d’où une myriade de fiches de modifs qui peuvent rendre le projet plus compliqué…

    Ils ont vu grand, ils ont cherché à faire grand, mais je me demande s’ils n’ont pas eu les yeux plus gros que le ventre.

    Le développement du Gripen, même s’il n’a pas été exempt de problèmes, a été quand même plus efficace, avec un cahier des charges beaucoup plus simple. Le succès commercial est au rendez-vous.

  • Manu

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Quelle honte ces sommes d’argents.
    C’est dingue que les ingénieurs qui on quand meme un niveau de savoir à la hauteur de se qu’on leur demande ne sont pas capables de résoudre des problèmes normaux pour un programme de cet envergure et qu’ils laissent s’accumuler tout ça.

    Bref…

    • Eric

      Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
      Construire un avion, problème normal ? On est plus vraiment à l’époque où Marcel Dassault réparait les problèmes lui-même sur le tarmac… D’autant qu’il semble que ce soit un problème autant politique que technique avec un cahier des charges très lourd pour un résultat sur le papier pas si impressionnant que ça. Faire un fer à repasser furtif et appontable qui vole à près de mach 1,8 dont les capacités d’emport doivent être celles d’un bombardier n’est pas évident d’autant que plein de choix de design sont par essence contradictoires. Cet avion a été fait pour en mettre plein la vue, ça c’est sur, le prix aussi.

  • vladkr

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Les australiens ne seraient pas contre le Rafale, mais l’ancien gouvernement a déjà signé les contrats pour le JSF.

  • hotel bravo

    Nouveaux ennuis pour le F35 JSF
    Bonjour,

    on leur propose le rafale…. chiche????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.