Accueil » Quatre Dassault Falcon 2000S de surveillance supplémentaires pour la Corée

Quatre Dassault Falcon 2000S de surveillance supplémentaires pour la Corée

La miniaturisation des capteurs et des calculateurs permet d’étendre l’emploi des avions d’affaires à des missions autrefois réservées à des appareils plus imposants. Les Falcon sont actuellement choisis dans plusieurs programmes ISR, avec une pénétration remarquée en Asie. © FAC

Les avions d’affaires Falcon 2000S de Dassault Aviation seront équipés et utilisés pour les missions d’intelligence, de surveillance et de reconnaissance (ISR) et remplaceront les Hawker 800 actuellement utilisés par la force aérienne coréenne.

 Les biréacteurs Falcon 2000S recevront une large palette d’équipements leur permettant de remplir des missions d’écoute électronique (missions SIGINT et ELINT), des capteurs optiques et radars, mais également, et c’est moins courant, de capteurs permettant de détecter et de localiser les lancements de missiles.

La Corée du Sud dispose déjà de deux Falcon 2000S « Baekdu », modifiés pour les missions ISR par Korean Air entre 2011 et 2018. Le nom de baptême des avions provient d’un volcan situé à la...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

4 commentaires

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Sortir de l’UE, je pense pas, mais redéfinir foncièrement les règles du jeu. Mais pour cela, il faudrait muscler notre économie sinon nous serons pas en capacités de le faire. Les Français l’avaient demandé en 2005 mais ça n’a pas été respecté…

    Répondre
  • Il est clair que ces derniers temps, avec 5 Poséidon, 45 F-18 et la prévision d’achat de 50 CH-53K et peut être 60 apache, ont peu pas dire que les allemands jouent la carte de l’Europe…

    Répondre
  • par Gilles Gilles Viemont

    Il n’y a que les allemands pour ne pas acheter européen ? 🤔🤔🤔😠😠😠🇪🇺🇪🇺🇪🇺

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(10) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.