Accueil » Défense » La Roumanie joue avec les nerfs d’Airbus Helicopters

La Roumanie joue avec les nerfs d’Airbus Helicopters

Avec le H215 (nouveau nom des Super Puma AS332C1e et L1e) made in Romania, Airbus Helicopters veut offrir un appareil performant et bon marché. © A. Pecchi / Airbus Helicopters

Malgré un fort investissement sur le long terme, l’hélicoptériste européen attend toujours de voir venir des contrats en Roumanie. L’usine montée de toutes pièces pour le programme H215 est opérationnelle, mais n'a pas de commandes. Plus inquiétant : Bucarest, tenté à son tour par le F-35, souhaite également commander des hélicoptères de combat AH-1Z américains.

Vendre des avions et des hélicoptères est un sport parfois frustrant, qui ne récompense pas toujours à leur juste mesure le talent et l’investissement. Prenez la Roumanie… La France y a patiemment investi depuis plus de cinquante ans dans le domaine des hélicoptères.

Un partenariat de 50 ans

A l’époque où le pays était encore une dictature dirigée par Nicolae Ceausescu, Sud Aviation mettait en place une solide coopération avec IAR (Industria Aeronautica Romana) qui aboutissait à la création d’une industrie de...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(3) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) [2]=> int(1270) } array(0) { }

array(3) { [0]=> int(10) [1]=> int(11) [2]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.