Accueil » Une croissance de 40% en 2019 pour Alsim

Une croissance de 40% en 2019 pour Alsim

Le fabricant français de simulateurs de vol, Alsim, a fêté ses 25 ans d'existence en 2019, année de record. Jusqu'à l'arrêt brutal de l'économie mondiale, 2020 s'annonçait également sur un très haut niveau d'activité.

20.04.2020

Le 22 janvier 2020, Alsim a livré son premier simulateur de vol ALX en Amérique du sud, à Quito. © Alsim

« 2019 a été une très belle année pour Alsim avec des ventes en hausse de 40% par rapport à 2018. », explique Claire Bayol-Kermorvant, responsable marketing (Europe, Afrique, Moyen-Orient, Amérique Latine) d’Alsim. « 19 simulateurs ont été vendus depuis le début d’année. Des chiffres stables par rapport à l’année précédente. »

Les meilleures ventes ont été réalisées, à ce jour, avec l’AL250 et surtout l’ALX. Ces deux modèles représentent respectivement 26,5% et 45,5%. L’ALX permet par exemple de couvrir 4 types d’avions différents et jusqu’à 10 modèles de vols. « Les écoles peuvent donc, avec un seul outil, couvrir un large spectre de la formation (du PPL au MCC, Jet Orientation Course et sélection compagnies aériennes). L’avantage de ce simulateur est également son aspect modulable. Il peut évoluer et s’adapter aux besoins de nos clients. »

En 2020, Alsim a venu son centième ALX depuis son lancement en 2008, nous en sommes à la 100ème machine vendue cette année. Cet équipement a évolué avec les besoins en proposant de nouvelles fonctionnalités comme le Medium Jet FMS en 2010, le nouveau GPS Garmin et les approches LPV en 2015 ou encore le tout dernier système visuel VFR-VS en 2019.

Alsim réalise 50% de son activité en Europe, 20% en Amérique du nord, 20% en Asie et 10% dans le reste du monde.

Gil Roy

Alpes Aero se dote d’un simulateur Alsim AL250

 

 

 

Retrouvez nous en podcast et vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.