Accueil » L’ENAC se développe en Chine

L’ENAC se développe en Chine

Depuis une dizaine d'année, l'ENAC n'a de cesse de développer ses compétences et formations en Chine, aux côtés des industriels français tels qu'Airbus et Eurocopter. Ces implantations répondent à une demande chinoise, en constante évolution, d'amélioration de la formation des professionnels de l'aéronautique.

23.07.2013

Depuis 2003 l’ENAC ne cesse de renforcer sa présence en Chine afin de répondre aux importants besoins de formations. Ces demandes accompagnent, bien souvent, les activités exports des industriels français ou européens. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’en 2004, l’ENAC a été sollicitée, avec l’ISAE et l’ENSMA, par les ministères de l’éducation nationale française et chinoise pour créer le SIAE. L’institut a ouvert ses portes en 2007, sur le campus de la CAUC (Civil Aviation University of China), à Tianjin, où Airbus, Safran, Thales et Eurocopter sont implantés à travers un partenariat commun. Depuis, l’ENAC a développé de nombreuses formations, en partenariat avec la Chine et délivre un ensemble cohérent d’actions professionnalisantes, académiques ou de recherche.

  • Mastères en sécurité du transport aérien pour Airbus:

À la demande d’Airbus et dans le but de participer à l’amélioration de la sécurité du transport aérien, l’ENAC a développé le programme Aviation Safety Management qui repose sur trois mastères spécialisés en navigabilité, opérations aériennes et maintenance aéronautique accrédités par la Conférence des Grandes Ecoles.
Depuis 2003, 500 professionnels chinois ont été diplômés dans ces domaines.

  • Programme Sino-French Institute of Aviation Engineering (SIAE):

L’ENAC est partenaire de la CAUC pour le développement du SIAE, qui forme des ingénieurs aéronautiques en partenariat avec les Grandes Ecoles Aéronautiques françaises. Les 6 promotions actuelles totalisent 507 étudiants chinois.
Les industriels français et européen soutiennent financièrement ce projet qui permet la formation de futurs cadres du transport aérien chinois, qui pourront, par ailleurs, être intégrés aux filiales de ces industriels en Chine.
À la demande chinoise, de nouvelles options de 3ème année du cycle ingénieur, en gestion des aéroports et du transport aérien ainsi que le développement de laboratoires communs de recherche dans le domaine de l’Air Trafic Management et de la Navigation par satellite sont en projet.

  • Le Programme Union européenne/Chine:

Fin 2011, l’ENAC a gagné 2 appels d’offres européens pour mettre en place des formations techniques et spécialisées en transport aérien :
-Le Mastère Spécialisé Air Trafic Management ATM, et le Mastère Spécialisé Air Navigation Engineering qui ont débuté en octobre 2012 à Tianjin ;
-La formation de 40 contrôleurs aériens ;
-La formation de 60 ingénieurs des systèmes de la navigation aérienne ;
-La formation de pilotes chinois des grandes compagnies aériennes clientes d’Airbus : China Eastern, Sichuan Airlines, Shangaï Airlines.

  • Masters en management du transport aérien avec l’université de Tsinghua:

Afin de répondre à la demande du transport aérien chinois en cadre de haut niveau d’expertise et de management, l’Université de Tsinghua (l’université de référence en Chine et en Asie, notamment dans les métiers du management) et l’Enac ont décidé de créer conjointement des Masters en « Air Transport Management » et en « Airport Management ». Ces formations, qui doivent débuter au printemps 2014, permettront la formation de cadre de haut niveau dans les domaines du management de compagnies aériennes et d’aéroports pour accompagner le développement du transport aérien chinois. Elles conduiront à l’obtention d’un diplôme commun sino – européen. Il est à noter que certains cours seront animés par des industriels ou des grandes sociétés européennes et françaises telles qu’Air France, ADP, Egis Avia, Airbus mais également de compagnies aériennes chinoises et autres aéroports internationaux.

  • Executive MBA à vocation aéronautique avec l’Université de Tsinghua:

En complément des programmes de formation initiale et spécialisée mentionnés ci-dessus destinés à un encadrement débutant ou intermédiaire, il est apparu essentiel de développer des programmes de management aéronautique de haut niveau auprès des futurs décideurs chinois du secteur aéronautique et de créer des réseaux et des passerelles entre les différentes composantes du monde l’aéronautique en Chine et dans le monde.
C’est ainsi que l’Enac, en partenariat avec l’Université de Tsinghua , l’ENPC et Airbus, ont mis au point un Executive MBA à vocation aéronautique, programme managérial de très haut niveau destiné aux futurs décideurs chinois de l’aéronautique. Facteur clé de succès de la promotion de décloisonnement et de développement du transport aérien en Chine, cet Executive MBA complète ainsi utilement les autres programmes académiques et thématiques (master et mastères spécialisés) développés en collaboration avec Tsinghua ou la CAUC.

Enfin l’ENAC organisera chaque année, avec l’Université de Beihang, université d’aéronautique et d’astronautique de Pékin, en partenariat avec la CAUC, le symposium international sur la navigabilité.

  • La 1ère édition aura lieu à l’ENAC à Toulouse en novembre prochain, en présence de nombreux industriels ainsi que d’experts de l’EASA.
  • La 2ème édition aura lieu à Pékin en 2014.

Mélanie Rostaing

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.