Accueil » Hélicoptère » Airbus Helicopters soigne le client « Etat français »

Airbus Helicopters soigne le client « Etat français »

Airbus Helicopters regroupe aujourd’hui dans une même structure toutes les capacités industrielles placées au service des opérateurs étatiques français. En bon français de Marignane, cela s’appelle le Military Support Center-France.

Si l’on regroupe les trois armées, la gendarmerie, la sécurité civile, les douanes, la DGA, le client étatique français représente un ensemble de 588 hélicoptères (dont une bonne moitié pour la seule armée de Terre). Ce chiffre global en fait le premier client mondial d’Airbus Helicopters, toutes catégories confondues. Client imposant, mais aussi essentiel pour les prises de commandes, le lissage du plan de charge industriel sur le long terme, l’aide au développement de technologies critiques, sans oublier aussi le...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Merci pour cet article.
    Après presque un an, avez-vous une idée de l’avancement des travaux de retrofit sur les Cougars ?

    Par avance merci

    Répondre
  • Airbus Helicopters soigne le client « Etat français »
    et pour completer , voir le sujet très bien fait de l’histoire de l’hélico ,sur la chaine TV RMC (hier soir …)
    Seule remarque : ils ne se sont pas assez étendus sur les « blue edge blades  » du H160 , qui lui donnent son silence relatif , en avantage concurrentiel .
    Et c’est , en fait , une solution oiseau …mais comment est ce vu par l’ONERA ,et Airbus Eurocopter ??? le bruit venant des vortex , s’il a diminué ,c’est que ceux ci sont moins importants , cqfd !

    Répondre
  • Airbus Helicopters soigne le client « Etat français »
    Merci pour cet article modeste et néanmoins très intéressant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.