Accueil » Hélicoptère » Au Bourget, un nouveau départ pour l’hélicoptère à moteur diesel

Au Bourget, un nouveau départ pour l’hélicoptère à moteur diesel

Eurocopter semble avoir enfin mis sur les rails son projet de moteur diesel pour les hélicoptères légers de la taille de l'EC120. Dévoilé au salon du Bourget, ces travaux de recherche font partie de l'initiative européenne Clean Sky. Objectif 2014 pour les premiers tours au banc.

Mené par Eurocopter, le projet de moteur diesel pour hélicoptère démarre enfin ce mois de juin. Les noms des partenaires, Austro Engine et TEOS Powertrain Engineering, ont été dévoilés au salon du Bourget par les promoteurs de l’initiative européenne de recherche Clean Sky. Principal défi : le rapport poids-puissance.
Si les turbomoteurs sont largement utilisés aujourd’hui sur les hélicoptères légers de la taille des EC120 Colibri, c’est grâce à leur compacité : le rapport poids-puissance est très favorable. Ils fonctionnent...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Un commentaire

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Au Bourget, un nouveau départ pour l’hélicoptère à moteur diesel
    Pourquoi developer un nouveau moteur? Le SMA (230cv pour 207Kg et TBO 2400heures) et qui existe depuis 14 ans n’est pas bon? Austro ne fait que des moteurs à partir de bases existentes d’origine automobile (ou maritime) au raport poids/puissance relativement faible (plus de kios que des cheveaux et TBO… inexistent – plutôt TBR).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.