Accueil » Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus

Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus

Dans le cadre de ses recherches sur les futures technologies éco-énergétiques et respectueuses de l’environnement, Airbus Helicopters présente le Bluecopter. Ce démonstrateur bimoteur est équipé d’un Fenestron innovant et d’un nouveau système de rotor. Il est conçu pour voler sur un moteur en croisière.

8.07.2015

Airbus Helicopters a dévoilé, le 7 juillet 2015, sur son site de Donauwörth (Allemagne), le démonstrateur Bluecopter réalisé dans le cadre d’un projet secret (skunk project) à court terme, sur une base d’un appareil bimoteur moyen-léger. L’hélicoptère totalise 28 heures de vol d’évaluation. Il a validé différentes technologies de pointe, depuis le rotor de queue Fenestron avancé et la nouvelle technologie de rotor jusqu’à l’amélioration de la conception de la cellule et la gestion intelligente de la puissance du moteur. 


« En réunissant le meilleur de nos capacités d’innovation, nous ouvrons la voie à une nouvelle génération d’hélicoptères qui afficheront des niveaux de bruit moins élevés, consommeront moins de carburant et fonctionneront de manière plus efficace », a déclaré Marius Bebesel, responsable du programme Recherche & Innovation en charge du démonstrateur Bluecopter. « Avec le démonstrateur technologique Bluecopter, nous avons atteint nos objectifs de réduction de consommation de carburant de quelque 40 %. Les émissions de CO2 ont été diminuées de manière significative et le niveau de bruit a été abaissé de 10 EPNdB (niveau de bruit effectivement perçu), par rapport aux limites de certification établies par l’OACI, tout en augmentant la charge utile maximale et le niveau de confort des passagers. » 


Sur le démonstrateur Bluecopter, le rotor de queue caréné Fenestron, technologie emblématique d’Airbus Helicopters, franchit une nouvelle étape grâce à la conception optimisée des pales et du stator. Le revêtement acoustique incorporé dans le carénage du Fenestron et la gouverne active de la dérive de queue améliorent les performances et contribuent à réduire l’empreinte sonore. 


Au niveau du rotor, un tout nouveau système améliore l’efficacité opérationnelle tout en atténuant l’empreinte acoustique, affirme le constructeur. Non articulé, l’innovant système de rotor principal à cinq pales du démonstrateur est doté de pales de type BlueEdge, qui se caractérisent par un diamètre accru, une vitesse en bout de pales sensiblement réduite et une meilleure répartition de la torsion sur toute leur longueur.

En vitesse de croisière, le démonstrateur Bluecopter peut basculer en mode « éco », un seul des deux moteurs étant alors opérationnel (mode OEI). « Le moteur actif fonctionne de manière plus efficiente et la consommation de carburant est considérablement réduite. Le mode « éco » repose sur un système de contrôle automatique qui seconde l’équipage et garantit le fonctionnement de l’appareil en toute sécurité » déclare Airbus Helicopters.

Le constructeur en a aussi profité pour optimiser l’aérodynamique de sa machine en l’équipant d’un carénage, le moyeu du rotor principal et les patins d’atterrissage. Un concept de cellule arrière original a été étudié. Le Bluecopter est également d’un empennage de conception spéciale, avec stabilisateur horizontal et empennage en T.

Le projet Bluecopter a été auto-financé dans une large mesure par l’entreprise. Les technologies intégrées dans le démonstrateur ont été en partie développées dans le cadre de l’initiative technologique européenne conjointe Clean Sky et du programme de recherche allemand LuFo-IV.

Aerobuzz.fr

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Aerobuzz

chez Aerobuzz.fr
L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 120.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique.

6 commentaires

  • Lou Ravi

    Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
    Il était temps de se pencher sérieusement sur le problème du bruit généré par les hélicoptères. Alors qu’en Italie ou en Suisse très peu de survols sont effectués, en France, partout au-dessus du territoire, ces gros insectes vibrionnants ne cessent de faire un sacré raffut! Même si depuis l’héroïque temps des Alouettes les machines sont tout de même devenues un peu plus silencieuse…

    • Deres

      Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
      Oui, dans mon coin, ils suivent les autoroutes pour diminuer les nuisances, mais comme ils volent largement au-dessus du mur anti-bruit, je ne suis pas certain que cela change grand chose !

  • OlivierJ

    Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
    La route suivie a été droite mais la pente a été rude, depuis 2009, quand le projet Bluecopter fut lancé. Bravo à Eurocopter pour son opiniâtreté malgré les vents contraires qu’il a fallut affronter sur la piste de l’hélicoptère vert..

  • Thor

    Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
    Bonjour
    C’est bien beau tous ca mais à quand des BIOS carburant !!
    Il est complètement débiles de mettre des carrenages de partout. Ce n’est qu’un pansement sur une tumeur. Et ça enlaidie la machine.

    Turbocaca et safraneTurbomeca et safran devrait créer la demande pour que l’offre arrive.
    Quand on voit que Boeing ou d’autres motoristes associés ou encore Airbus et AF font déjà volé des avions test grandeur nature… C’est honteux que les helicopteristes ne le fassent pas.

    Enfin si pardon…. Un B3 qui tourne au diesel!!! Et meme pas en exploitation. Encore une abberation. Franchement à quoi réfléchissent ils ?

    • liard patrice

      Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
      Thor sur le fond n’apporte rien .Sur la forme , les outrances et les fautes d’orthographe renforcent l’idée que l’avis de Thor ne mérite guère de crédit.
      Pour ma part je dis bravo à Airbus Helicopters de travailler à développer des idées concrètes
      réalisables économiquement et applicables sur les hélicoptères de la gamme .Des chercheurs qui trouvent, comme le réclamait le général de Gaule , on en redemande et on les encourage à continuer.
      cordialement à tous
      patrice liard

    • lechat

      Bluecopter, l’hélicoptère silencieux et économe d’Airbus
      C’est bien beau de vouloir des motorisation « propres »,mais si la monture à un Cx de parpaing… il faut bien se dire qu’un partie de l’énergie de notre moteur « propre » part en traînée, conclusion, pas si propres que ça…. il me semble judicieux de faire une monture avec le moins de défaut possible, et là au-delà d’installer des moteurs propres on installera des motorisations moins puissantes.
      Je suis surement dans l’extrême mais la direction me semble la bonne. bravo aux équipes.
      Excusez moi pour les fautes s’il y en a.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.