Accueil » Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine

Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine

Hélicoptères Guimbal prévoît de livrer en Chine, un premier Cabri G2, à l’automne 2013. La certification chinoise de l’hélicoptère biplace français devrait être effective à cette date. Avec méthode, le constructeur français vise le marché chinois de la formation des pilotes d’hélicoptère.

13.02.2013

Le deuxième Cabri anglais, opéré depuis juillet 2012 par Helicentre à Leicester C'est début février 2013, quelques jours avant le nouvel an Chinois, qu'a été signé à Aix-les-Milles, au siège du constructeur, un accord entre Xiaodi Zhuang, président du Conseil de Shanghai X-Square Aviation Co., et Bruno Guimbal, président d'Hélicoptères Guimbal. « Cet accord, fruit de deux mois de discussions, porte sur la certification de l'hélicoptère Cabri G2 en Chine,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

8 commentaires

  • Atalante

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Les opérateurs français auraient ils une place en Chine pour exporter leur savoir français : levage, Samu, offshore, fto, etc….
    MB.vlm

  • 109BO180

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    欢迎来到中国guimbal尊称!
    Bienvenue en Chine Mr GUIMBAL !
    Fait attention quand même,
    passe vite au 4 places
    avec une motorisation moderne
    Garde une longueur d’avance sur le progres
    sinon !!
    MichelB de CAQ

  • GDN21

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Bravo Mr Guimbal ! Effectivement enfin des subventions qui servent. Contrairement à certains projets bourguignons qui ne servent qu’à appeler de l’argent et qui ne verrons jamais le jour.
    J’espère juste que les 2 cabris ne serons pas désossés puis copiés comme beaucoup d’autre choses…

    Bon je vous laisse je pars m’immoler à l’URSSAF…

  • olivier

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Bravo Bruno
    Keep it up comme ils disent dans les pays anglo-saxons.
    C’est agréable de le voir voler le cabri après toutes ces heures passées à la planche à dessin (souvenirs du service à Tours 😉
    Olivier

  • JackyB

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Pour avoir été l’un des premiers à publier des photos de votre superbe machine sur les deux grands sites mondiaux de photographies d’aviation, je peux vous dire que votre Cabri est très apprécié dans le monde entier.
    Pour ce qui est du harcèlement du fisc français, nous avons je crois un ministre spécialisé, prenez rendez vous si besoin est, il peut être performant et vous aider.
    En tous cas, continuez, votre machine est absolument superbe, sécurisante et performante.
    Bon courage and keep up the good work …

  • Bruno Guimbal

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Merci pour ces encouragements !
    Je dois dire que nous remboursons depuis deux ans toutes les avances remboursables perçues d’Oséo, y compris des intérêts de retard, et que c’est très difficile.

    Ceci ne nous épargne pas d’ailleurs un véritable harcèlement quasi pénal par le fisc, pour avoir vendu des hélicoptères à l’export. Nous sommes accusés de fraude à la TVA dans des conditions hallucinantes, à faire émigrer en Russie ! C’est l’aide à l’exportation des technologies innovantes…

    C’est pas grave, nous y croyons.

    Bruno Guimbal

  • rouletabille

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    un grand bravo à B.G., ce sont des personnes comme lui qu’il faut aider, au moins, dans ce cas, l’argent public n’est pas gaspillé, et même dans le cas où il ne rembourserait pas, il aura fait avancer la technique dans l’ intérêt de tous et pour un résultat positif…voir son siège anti crash, une étude et une réalisation qui fera certainement date.

    il faut vendre dans tous les pays du monde, de plus, le refus de vente est interdit ! l’ essentiel est de préserver les droits du constructeur, et là aussi, on peut lui faire confiance,

  • Papajal

    Hélicoptères Guimbal fonde de grands espoirs sur la Chine
    Encore une fois on peut répéter que « Nul n’est prophète en son pays » mais qu’importe d’où vienne le succès, la percée du Cabri était méritée
    Papajal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.