Accueil » Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans

Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans

Helidax, le centre français de formation des pilotes d’hélicoptère militaires géré par DCI célèbre ses 100.000 heures de vol, à Dax. Le partenariat public-privé fonctionne à plein rendement. DCI investit dans de nouveaux hélicoptères pour former les pilotes étrangers.

14.10.2015

Il aura suffit de cinq ans d’activité à Helidax pour franchir ce cap symbolique : 100.000 heures de vol sur les EC120 « Calliopé » rouge et blanc, les couleurs de la ville de Dax. Chaque année, la base école général Navelet consomme donc près de 25% des heures de vol totales de l’Alat. Mais l’activité ne s’y fait pas qu’au profit de l’aviation légère de l’armée de terre : dans un bel exemple de mutualisation des moyens, Dax accueille...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.
array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

6 commentaires

  • PELAINGRE

    Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
    Bonjour
    pas connu la synchro gaz pas mais la bonne mule Alouette II Artouste…
    Dommage qu’il manque des détails financiers sur ce PPP car eu égard à tous ceux qui ont déjà été passés, l’État est en général perdant même à moyen terme.
    Il était déjà question de « ça » dans la fin des années 70 début des 80.
    Il me semble même que quelque général dit « 1/4 de place », ancien de la « ULAT » étudiait ce marché de près.
    De là à parler de conflit d’intérêts… il y a prescription dans tous les cas.
    PLG

  • ADT

    Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
    Mon Dieux comme on est loin de la « synchro Gaz/Pas » qu’on pratiquait sur Bell il y a 50 ans, et même avant …
    Mais c’est bien, très bien même et je suis fier du travail de l’ALAT d’aujourd’hui
    ADT

    • Retro Grade

      Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
      Qu’est-ce que la synchro pas-gaz a-t’elle a voir avec des machines équipées de turbines?

      Il faut vivre avec son temps et supprimer ces machines à pistons démunies de governors fiables, il s’agit d’un anachronisme ridicule comme seule l’aviation sait les entretenirs.

      Habitué à conduire des véhicules anciens de forte puissance démunis d’assistances telles qu’ESP et ABS par exemple, j’avoue que les équipements sécuritaires des véhicules actuels représentent bel et bien une progression sécuritaire, y compris pour des pilotes au bénéfice de licences en compétition pour leur usage quotidien.

      Pourquoi en serait-il autrement pour de vieux/nouveaux hélicos à moteurs à pistons poussifs et gérés manuellement…?
      La maîtrise en cas de panne du système de régulation?
      Aujourd’hui une électronique de qualité est fiable, elle peut être rendue redondante pour une masse infime, au contraire de systèmes mécaniques..

    • Christian BEAUQUIS

      Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
      5 années dans l’ALAT suivies de 21 années dans l’Armée de l’Air.
      Qualifié sur 15 machines différentes, 5500 heures de vol, médaille de l’aéronautique.

    • Cantournet

      Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
      réponse à Christian BEAUQUIS
      « 5 années dans l’ALAT suivies de 21 années dans l’Armée de l’Air.
      Qualifié sur 15 machines différentes, 5500 heures de vol, médaille de l’aéronautique. »

      De grâce, que Aerobuzz ne devienne pas un guide WHO’S WHO …

      Facteurs Humains :
      « gardons notre fierté, la sagesse est avec les humbles »

  • Lou Ravi

    Helidax franchit la barre des 100.000 heures de vol en cinq ans
    C’est bien, on est content pour eux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(11) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.