Accueil » L’hélicoptère Bell 429 veut grossir

L’hélicoptère Bell 429 veut grossir

L'hélicoptériste Bell Helicopter (groupe Textron) a fait appel de la décision la Federal Aviation Administration (FAA), qui jusqu'ici refuse d'accorder au bimoteur léger Bell 429 une dérogation. Il s'agit de franchir la limite de 3175 kg, celle de la catégorie pour laquelle il a été certifié. Quatorze pays ont fait une exception mais les Etats-Unis et l'Europe restent ferme sur une position de principe. L'enjeu est commercial, notamment face à l'Eurocopter EC145.

14.02.2013

Le Bell 429 est certifié à la masse maximale au décollage de 3175 kg, qui est aussi la limite supérieure de sa catégorie. Bell Helicopter a adressé à la FAA une « requête pour nouvel examen », espérant toujours voir son dernier modèle voler avec une masse accrue aux Etats-Unis. L'idée est d'emporter davantage de carburant afin d'accroître l'autonomie du Bell 429, en particulier en configuration « ambulance ». Bell argue...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes — et la sécurité des vols. Chef du bureau français du magazine Aviation Week, il anime aussi des rencontres comme les tables rondes du Paris Air Forum. Pour Aerobuzz, Thierry Dubois couvre notamment les hélicoptères civils et des sujets techniques.

Un commentaire

  • gogolsmen

    L’hélicoptère Bell 429 veut grossir
    tu m étonnes que l europe freine de tous les pieds et les mains pr s opposer a la certifcation dun appareil qui est meilleurs que ceux fabriqué par Eurocopter

    mm les gogols comprendraient la raison ,,,,,!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.