Accueil » Le marché chinois de l’hélicoptère médicalisé ne tient pas ses promesses

Le marché chinois de l’hélicoptère médicalisé ne tient pas ses promesses

Le premier hélicoptère destiné au Samu héliporté en Chine était un H135 livré à Beijing 999 Emergency Rescue Center, selon Airbus. © Airbus

La Chine a souvent été présentée comme le nouvel eldorado des vendeurs d'hélicoptères médicalisés. Mais l'activité peine à décoller. Les obstacles sont multiples, des lenteurs administratives à un manque d'organisation du système de santé, en passant par la formation des pilotes.

Malgré les besoins d’une population de 1,4 milliards d’habitants, le soutien affiché du gouvernement au Samu héliporté et les centaines d’exploitants qui assurent être actifs dans le secteur, le nombre d’hélicoptères disponibles en tant qu’ambulance reste très en dessous des attentes.

« Le potentiel de croissance est grand, » estime Stéphanie Tovoli, en charge des ventes chez le loueur Milestone Aviation Group à Hongkong. S’exprimant à l’occasion du salon Helitech à Amsterdam, elle soulignait que les dépenses de soins par habitant restent modestes...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(11) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(11) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.