Accueil » Les hélicos du SAF mondialisés

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Les hélicos du SAF mondialisés

La compagnie française SAF-Hélicap, bien connue pour ses activités de Samu et de secours héliporté en montagne, fait désormais partie d'un groupe aux ambitions mondiales.

2.12.2010

La société holding, issue en 2008 d’une fusion discrète entre SAF-Hélicap et HeliPortugal, s’est enfin choisi un nom : United Helicopter Services (UHS). Chacune des composantes du groupe conserve néanmoins sa marque.

Au total, la flotte comprend 63 appareils dont 59 hélicoptères. SAF-Hélicap contribue à hauteur de 35 machines. Ce sont près de 300 personnes qui travaillent dans les entreprises de UHS, pour un chiffre d’affaires global de 70 M€. La centaine de pilotes accumule environ 30 000 heures de vol par an.

Les autres membres du groupe s’appellent Santay Air, Helibarra et Bird Vision. Ils sont respectivement turc, brésilien et français. D’autres devraient s’ajouter dans les prochains mois.

La flotte se compose de modèles Eurocopter (depuis le monoturbine léger EC120 jusqu’au biturbine moyen Dauphin), d’AgustaWestland AW139 (autre biturbine moyen) et de gros biturbines Kamov Ka-32 à rotors contrarotatifs. Les activités vont du travail aérien (dont la lutte anti-incendie et le tournage de films) au transport vers les plate-formes pétrolières, en passant par les vols médicaux.

Côté « voilures fixes », UHS exploite des avions d’affaires Hawker Beechcraft : turboprops King Air 350 et jet Hawker 900XP.

Thierry Dubois

A propos de Thierry Dubois

chez Aerobuzz.fr
Thierry Dubois est journaliste aéronautique depuis 1997. Ingénieur Enseeiht, il s’est spécialisé dans la technologie – moteurs, matériaux, systèmes, etc. Il collabore régulièrement à plusieurs publications françaises et américaines. Il a rejoint Aerobuzz, en octobre 2009. Thierry Dubois, couvre notamment les hélicoptères civils et l’aviation d’affaires, ainsi que tous les sujets techniques.

3 commentaires

  • M MAYORAN-TOURNIER

    Les hélicos du SAF mondialisés
    Nous sommes riverains de l’hôpital l’archet 2 à Nice. La majorité des urgences par hélicoptère est effectuée par une société SAMU 06 qui a adopté des procédures d’atterrissage et de décollage polluantes, dangereuses et très bruyantes: passage au ras des tuiles et départ sous forme de recul sur 250 m toujours aussi bas
    .En revanche avec nos voisins, nous apprécions que vos pilotes atterrissent face au vent et pour cela
    passent sur la route suffisamment haut et non au ras des toits et qu’ils décollent normalement sans reculer. Nous envisageons d’écrire dans ce sens à la direction de l’Archet2. Il serait peut-être préférable que nous puissions communiquer d’abord avec un responsable de votre société qui pourrait nous indiquer la bonne formule pour que notre réclamation ait une chance d’inciter la direction du CHU à faire appel à vous plutôt qu’à SAMU 06

    • VEILLON

      Les hélicos du SAF mondialisés

      Boniour , je viens par la présente apporter une réponse partielle a votre constatation

      le décollage en marche arrière avec prise d’altitude fait partie des procédures

      règlementaires de décollage pour permettre en cas de panne de se reposer

      dans l’axe r.v

  • sergent Miclean

    Les hélicos du SAF mondialisés
    c’est génial, vous en savez plus que moi qui travaille depuis 20ans au SAF,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.