Accueil » Airbus livre son premier avion « made in USA »

Airbus livre son premier avion « made in USA »

Airbus a livré à la compagnie américaine JetBlue, le premier appareil, un A321, produit dans son usine de Mobile, en Alabama (USA). Trois ans seulement se sont écoulés entre la pose de la première pierre de cette usine et la livraison du tout premier A321 produit aux USA.

26.04.2016

Comme il l’a fait quelques années plus tôt en Chine, Airbus a transposé outre-Atlantique, un modèle performant, avec une efficacité remarquable Le constructeur européen a, en effet, annoncé en 2012 sa décision d’investir 600 millions de dollars pour la construction d’une chaîne d’assemblage final destinée aux monocouloirs à Mobile, Alabama, et moins d’un an s’est écoulé avant le lancement de la construction. La cérémonie d’inauguration de l’usine a elle eu lieu en septembre 2015. L’A321 livré le 25 avril 2016 à JetBlue a effectué son premier vol le 21 mars 2016.

Outre l’A321 livré fin avril à JetBlue, neuf autres appareils de la famille A320 sont actuellement en cours d’assemblage sur le site. Airbus prévoit la livraison de quatre appareils par mois produits à Mobile d’ici la fin 2017. Les premières livraisons porteront sur des monocouloirs CEO (Current Engine Option), mais fin 2017 verra le début de la transition vers les tout premiers dérivés NEO (New Engine Option).

La ligne de production de Mobile vient s’ajouter à celles de Toulouse, d’Hambourg et de Tianjin (Chine). Airbus prévoit de produire, d’ici à mi-2019, 60 exemplaires par mois. Cet objectif passe aussi par l’extension de la capacité de la chaîne d’assemblage de Hambourg en créant une ligne de production supplémentaire. Elle passe également par l’intégration des activités d’aménagement cabine des A320 produits à Toulouse sur la chaîne d’assemblage final de Toulouse, harmonisant ainsi à l’échelle mondiale le processus de production de l’ensemble des chaînes d’assemblage final A320.

Bruno Rivière

A propos de Bruno Rivière

chez Aerobuzz.fr
Reporter photographe par passion, Bruno Rivière a assuré la rédaction en chef d’Aéroports Magazine pendant près de 25 ans. Il a également enseigné le journalisme en faculté. Spécialiste du transport aérien, il a rejoint Aerobuzz en janvier 2011. Bruno Rivière réalise des reportages et des recensions de livres.

Un commentaire

  • michael

    Airbus livre son premier avion « made in USA »
    Une facon comme une autre de rappeller que cette industrie est mondialisee.
    Les querelles de clochers n’ont pas leurs places dans cette industrie ou tout le monde beneficies des retombees economiques des ventes de Boeing ou Airbus.
    Boeing n’est pas en reste non plus car de nombreuses entreprises Europeennnes sont associees au programme 787 entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.