Accueil » Avions Robin : une amorce de solution pour le problème des pièces de rechange

Avions Robin : une amorce de solution pour le problème des pièces de rechange

En marge de la liquidation d’Apex, Christophe Robin (Dyn’Aéro) s’apprête à proposer des pièces de rechange des avions Robin. Les premières expéditions sont prévues pour mi-janvier 2009 avec une montée progressive du nombre des références.

19.12.2008

De la fenêtre de son bureau, sur l’aérodrome de Dijon-Darois, Christophe Robin, le PDG de Dyn’Aviation a une vue imprenable sur les installations de la société Apex, en sommeil depuis le 30 septembre 2008. A ce jour, ce voisin mitoyen, est le seul à avoir adressé une proposition officielle de reprise d’une partie des actifs d’Apex Aircraft, en l’occurrence les titres de propriétés des Cap.

Il a également embauché trois anciens salariés d’Apex, au sein de sa nouvelle société Dyn’Aviation. Cette société a été créée dans le but de commercialiser à terme une version certifiée ELA (European light aircraft) du quadriplace MCR-4S. « Cette démarche est engagée depuis plus d’une année sur les bases d’une étude stratégique établie avec le soutien de la région de Bourgogne pour le développement du Pole d’excellence rural de Dijon Darois », explique Christophe Robin. « Le hasard du calendrier a fait que cette création est arrivée en concomitance avec la liquidation des sociétés Apex et la problématique des pièces découlant de ces liquidations ». Le calendrier prévisionnel a de ce fait été bousculé.

Dyn’Aviation a accéléré les démarches pour obtenir son POA (agrément de production). Cet agrément indispensable pour produire des avions certifiés va également lui permettre de concevoir et de certifier des pièces de rechanges pour les avions Robin. « L’agreement de conception en cours d’étude également nous permettra de rapidement passer des pièces les plus simples (mais aussi les plus nombreuses) à des pièces de plus en plus complexes. Christophe Robin annonce que les premières pièces détachées seront livrées dès janvier 2009. La commercialisation et la distribution sont confiées à la société Aérodif, créée de toutes pièces, à Darois.

« Une étude étroite des problématiques en cours a démontré qu’au-delà du prix des pièces, c’est la qualité de la distribution et la disponibilité de celles-ci qui est le facteur principal garantissant une bonne exploitation des aéronefs ». C’est un fait, la distribution des pièces de rechange s’est révélée perfectible par le passé. Elle était un sujet récurrent de plaintes des propriétaires d’avions Robin et Cap. Pour mettre les atouts de son côté, Dyn’Aviation a choisi de dissocier la production de la logistique

« Aerodif est une plateforme logistique qui assurera la relation clients et la distribution des pièces détachées pour les avions de la gamme DynAero , et les pièces pour les modèles des anciens Avions Robin au fur et à mesure de l’obtention des STC permettant leur commercialisation ». Aerodif a développé à l’attention de ses futurs clients un programme de gestion accessible sur Internet qui permettra l’enregistrement et le suivi des commandes, la visualisation des stocks, des délais de livraison, etc. L’inauguration de la société Aerodif aura lieu le vendredi 16 janvier 2009 à partir de 10 heures dans la salle des fêtes de Dijon Darois.

Christophe Robin souligne que depuis la disparition d’Apex, il est « à la fois le seul constructeur français d’avion de voltige, et le seul constructeur français d’avion en bois et toile ». En se portant candidat à la reprise des titres de propriété industrielle des Cap, il vise à compléter sa propre gamme. Il rappelle aussi son intérêt pour les avions Robin tout en faisant remarquer que l’imboblio judiciaire ne permet pas d’envisager une relance de la construction des quadriplaces à brève échéance. « En cas de disponibilité sur le marché du certificat de type des DR400, une reprise de production, conjointe avec un reprise significative du personnel est dans les cartons ».

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.