Accueil » Industrie » La NASA et Boeing donnent dans l’allongement

La NASA et Boeing donnent dans l’allongement

Un allongement remarquable. Une aile fine soutenue par des haubans. Le TTBW de Boeing et la NASA n’est pas sans rappeler le HD-34 Hurel-Dubois d’après-guerre. © Boeing

La NASA confie à Boeing le développement et les essais en vol d'un avion démonstrateur transsonique TTBW (Transonic Truss-Braced Wing) doté d’une aile en rupture. Le TTBW s’inscrit dans le programme SFD (Sustainable Flight Demonstrator) visant un saut technologique en matière d'aérodynamique et de rendement énergétique.

Boeing et la NASA expliquent d’une même voix que, « combiné aux progrès attendus dans les systèmes de propulsion, les matériaux et l’architecture des systèmes, un avion monocouloir avec une configuration TTBW pourrait réduire la consommation de carburant et les émissions jusqu’à 30 % par rapport aux avions monocouloirs les plus efficaces d’aujourd’hui. » Cette annonce du partenariat entre la NASA et Boeing sur le programme TTBW fait évidemment écho aux recherches actuelles menées par Airbus sur l’aile optimisée. Thierry Dubois fera le point sur le sujet dans l’émission du 24 janvier 2023 de JumpSeat.

 » Le programme SFD représente une opportunité de concevoir, construire et faire voler un avion expérimental grandeur nature, tout en résolvant des problèmes techniques inédits. »

Greg Hyslop, ingénieur en chef de Boeing

Des ailes ultrafines renforcées par des haubans, avec de plus grandes envergures et des plus grands allongements, pourraient à terme être associées à des systèmes de propulsion avancés que les configurations actuellement ne permettent pas de fait de la garde au sol. Pour son démonstrateur, Boeing utilisera évidemment des éléments d’avions existants, mais les intégrera à des composants entièrement nouveaux.

Le financement de la NASA dans le cadre de l’accord SFD Space Act s’élève à 425 millions de dollars. Le programme SFD permettra également de mobiliser jusqu’à 725 millions de dollars de financement de la part de Boeing et de ses partenaires industriels pour développer le programme de démonstrateur et répondre aux besoins en ressources nécessaires. A noter que les investissements internes précédents de Boeing pour les phases récentes de la recherche sur l’aviation durable s’élèvent à 110 millions de dollars.

Le concept de cellule du TTBW est le résultat de plus de dix ans de développement soutenu par la NASA, Boeing et les investissements de l’industrie. Dans le cadre de programmes antérieurs de la NASA, notamment le programme de recherche sur les avions subsoniques ultra-verts de l’agence, Boeing a procédé à des essais approfondis en soufflerie et à une modélisation numérique pour faire progresser la conception du TTBW. Les premières études conceptuelles ont débuté dans le cadre du programme de la NASA pour une aviation respectueuse de l’environnement.

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.