Accueil » L’A400M se relance sur un nouveau compromis

L’A400M se relance sur un nouveau compromis

Il aura fallu deux ans à Airbus et aux clients de lancement du programme A400M pour trouver une solution au problème qui les divisait sur la compensation des retards de livraison et les difficultés de l’avionneur à répondre aux exigences du cahier des charges. L’horizon de l’avion de transport militaire européen s’éclaircit.

26.06.2019

Ravitaillement en vol entre deux A400M. © Airbus

Le 14 juin 2019, Airbus a annoncé qu’il avait signé l’amendement au contrat A400M avec l’OCCAR, Organisation conjointe de coopération en matière d’armement basée à Bonn (Allemagne), qui gère le programme multinational pour le compte des sept nations clientes de lancement : Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Turquie, Belgique et Luxembourg. La signature du contrat marque la fin des discussions entre les deux parties sur le « Global Rebaselining » du contrat A400M, qui ont débuté en mars 2017.

Remise à plat du programme A400M

Les...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.