Accueil » Lancement de la version hydravion du Gipps Aero Airvan

Lancement de la version hydravion du Gipps Aero Airvan

Le constructeur australien Gipps Aero, en partenariat avec Wipaire, fabricant américain de flotteurs, vient de lancer une déclinaison hydravion de son monomoteur utilitaire GA-8TC Airvan. L’entrée en service est prévue en 2012.

19.01.2011

Le GA-8 Airvan est un utilitaire par excellence. C’est l’avion des grands espaces. Ce monomoteur développé dans les années 90 par le constructeur australien Gipps Aero est opérationnel depuis 2000 principalement en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il est également en service en Alaska et au Canada (il est certifié aux USA et au Canada depuis 2003).

Le GA-8 Airvan est le concurrent direct du Cessna C206/207. Depuis toujours, son constructeur le présente également comme la relève du vénérable DHC Beaver. Jusqu’à présent, il lui manquait des flotteurs pour ambitionner ce rôle. Ce sera prochainement chose faite puisque Gipps Aero vient de conclure un partenariat avec le fabricant américain Wipaire pour proposer une version hydravion. Le futur hydravion dont l’entrée en service est annoncée pour 2012 sera baptisé GA-9TC. Il sera équipé d’un moteur turbo Lycoming TIO-540 AE2A de 350 cv.

Le programme du GA-9TC pourrait relancer celui de la transformation du bimoteur australien Nomad en hydravion. Wipaire avait, en effet, travaillé sur ce projet dans les années 70, sans suite. En 2008, Gipps Aero a racheté à Boeing le certificat de type du bimoteur. Le rapprochement de l’avionneur australien avec l’équipementier américain apparaît comme l’opportunité de relancer le dossier. Le futur bimoteur à flotteurs rebaptisé GA-18 (pour 18 places) pourrait voir le jour d’ici à deux ans.

Outre les hydravions, Gipps Aero travaille également sur une version allongée du GA-8 qui offrira 10 places et sera équipée d’une turbine Rolls-Royce RR-250 B17F2. Un avion de deux tonnes de masse maximale au décollage dont le premier vol est annoncé pour novembre 2011 et la certification en 2013. Depuis son rachat par le groupe indien Mahindra, fin 2009, Gipps Aero connaît un nouvel envol.

Gil Roy

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Un commentaire

  • rouletabille

    Lancement de la version hydravion du Gipps Aero Airvan
    dans cette puisance, une des nouvelles turbines n’aurait-elle pas été préférable ?

    le moteur retenu a déjà quelques problèmes pour avoir une bonne fiabilité en voyages, mais pour ce genre d’ utilisation, ce choix est-il judicieux? il sera encore temps, arès la modif des flotteuirs de mettre une turbine.
    lorsque l’on voit que l’ on commence à en monter sur des petits hélico, ce serait peut être une bonne réponse aux chantres des moteurs diesel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.