Accueil » Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque

Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque

Le DLR, centre allemand de recherche aérospatiale, vient d'achever une série de tests en soufflerie sur un tronçon d'aile doté d'un bord d'attaque déformable et d'un profil laminaire. Objectif : diminuer la traînée.

Dans le cadre d’un programme de recherche visant à réduire la traînée, le DLR a réalisé une campagne d’essais, entre le 27 août et le 7 septembre 2012, à l’institut TsAGI près de Moscou. Pour ces travaux en soufflerie, qui ont porté sur un tronçon d’aile doté d’un bord d’attaque déformable et d’un profil laminaire, le centre allemand de recherche aérospatiale DLR s’est allié à Airbus, EADS Innovation Works et Cassidian Air Systems.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

7 commentaires

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
    A quoi sert de faire des becs aérodynamiques puisque leur but est seulement d’augmenter la portance? Si on diminue la trainée, il faudra des aérofreins plus puissants pour ralentir l’avion en approche et ils seront donc plus bruyants. Les vrais progrès à faire sont en motorisation et en aérodynamique de croisière.

    Répondre
    • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
      Il me semble que les becs servent aussi au décollage et alors la trainée est un gros handicap

      Répondre
    • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
      La diminution de traînée ne peut être qu’un avantage ! Les aérofreins n’ont rien à voir la dedans, les volets de bord de fuite seront toujours là pour freiner l’avion tout en augmentant la portance lors de la phase d’approche.

       » Les vrais progrès à faire sont en motorisation et en aérodynamique de croisière. » C’est vrai, mais justement, qui dit moins de traînée dit moins d’énergie nécessaire à la propulsion de l’avion et donc baisse de la consommation de carburant. N’est ce pas le but recherché ?

      Répondre
  • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
    merci pour cet article très clair grace à vous je me coucherai moins bête, et à l’heure ou tous les avions se ressemblent plus ou moins ca fait plaisir de voir que la recherche avance !

    Répondre
  • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
    je croyais qu’il y avait deux catégories de becs
    – basculants (voir Etendard ou Mystere 20 « E » »)
    – à fente (voir Mystère 20 « F », Falcon 10) la fente ayant pour rôle d’activer la couche limite plusloin surle profil aux incidences élevées.
    Les chercheurs du DLR sont des gens sérieux – mais pouruoi aller à Joukovsky? je sais : c’est moins cher que Modane……..
    Astor

    Répondre
  • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
    En même temps toute la nouveauté tient dans la science des matériaux car le principe aérodynamique est connu depuis belle lurette.

    Répondre
  • Le DLR a trouvé mieux que les becs de bord d’attaque
    Qui a dit que l’aérodynamique, subsonique notamment, était une science close!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.