Accueil » Industrie » Le GIFAS accompagne les PME vers plus d’excellence industrielle

Le GIFAS accompagne les PME vers plus d’excellence industrielle

A l’occasion du Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget, le GIFAS et les 13 nouvelles Régions de France ont lancé la phase 2 du programme « Performances Industrielles ».

Pour la PME JPB Systeme, la réussite du programme "Performances industrielles" réside en partie dans l'effet réseau induit. © J. Cresp / JPB Systeme

En 2014, lorsque le GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) initie le programme « Performances Industrielles », l’ambition est grande ! Améliorer la compétitivité des PME, ainsi que la relation client – fournisseur, tout en capitalisant et développant les emplois, tels étaient les principaux objectifs. Avec comme maitre d’ouvrage l’association SPACE, ce plan, tout d’abord triennal (2014 – 2016), concernait 400 PME et TPE, regroupées en 65 « grappes ».

Un travail en « grappe »

Dans le principe, une grappe est constituée d’un donneur d’ordre « Tête de grappe » et de cinq à sept PME, implantées si possible dans la même région. Une phase de diagnostic individuel permet d’identifier, pour chaque PME, les axes prioritaires d’amélioration (gestion des flux, analyse charge/capacité,…), ainsi que les besoins en formation. En fonction des objectifs fixés et en accord avec le dirigeant, un plan d’actions est défini. Et de son côté, la « Tête de grappe » s’engage à mettre en place les évolutions indispensables.

Les actions engagées sont confortées par des formations qui permettent de pérenniser les améliorations. « Ce programme « Performances industrielles » était pour notre entreprise, l’occasion d’avoir un diagnostic opérationnel sur notre maturité industrielle, par un consultant indépendant et expérimenté. Cela nous permettait ainsi de dégager des axes d’améliorations. Le déroulement du plan d’action proposé, et validé par notre dirigeant, a alors été suivi par le consultant, sur la base d’un jour par mois, pendant environ un an », explique Cédric Creusot, directeur de la supply-chain chez JPB système.

Partage des bonnes pratiques

Cette PME, spécialiste des produits auto-freinant de pointe, reprise en 2009 par Damien Marc a connu en quelques années une évolution fulgurante. Comptant 3 salariés en 2009, ses effectifs atteignent aujourd’hui 50 collaborateurs, avec un chiffre d’affaires multiplié par 10 (12 M€ en 2016).

« Des réunions communes avec les autres membres du programme ont permis de partager les bonnes pratiques, tout en créant un « effet réseau » dans la région. L’un de nos défis était de continuer à livrer 100% de nos clients à l’heure, avec 0 défaut et une montée en cadence multipliée par 5 à l’horizon 2020 », poursuit Cédric Creusot.

Amélioration des flux avec la mise en place d’un management visuel dans l’atelier, qualification de nouveaux fournisseurs (double source), automatisation des moyens de production, … voilà quelques-uns des points sur lesquels l’entreprise s’est alors concentrée. Six mois après, le projet s’est clôturé par un deuxième diagnostic, mettant en avant les gains à la suite du programme et s’assurant de la pérennité des actions engagées.

Usine du futur

Les Régions se sont aussi fortement impliquées dans la dynamique « Usine du futur ». Outre un soutien financier, des consultants expérimentés ont été recrutés pour préparer les PME à l’arrivée des nouvelles technologies devenues incontournables et à l’intégration du numérique. Pour JPB système, la participation au programme a, entre autres, permis à l’entreprise d’établir les prérequis indispensables pour le bon fonctionnement de leur ligne robotisée, tout récemment créée sur le site de Villaroche.

La première phase de ce programme du GIFAS vient de s’achever. « Les résultats sont excellents ! 97% des PME ont vu une amélioration significative de leur performance. 400 entreprises dans l’ensemble des 13 régions se sont mobilisées. Ce travail a représenté plus de 6.000 jours d’accompagnement et plus de 5 000 jours de formation, pour un budget total de 23 millions d’€. La filière aéronautique et spatiale en France est le premier contributeur de la balance commerciale de la France, elle est donc un véritable enjeu pour le pays », indique Philippe Lucereau, Président du Comité AERO-PME du GIFAS.

Performances Industrielles Phase 2

Au vu des résultats, le GIFAS et les Régions ont décidé de poursuivre et d’amplifier cette démarche en lançant une Phase 2 pour les années 2017-2019. Le budget s’élèvera à 17,6 millions d’€ et cette seconde phase concernera plus de 300 PME de la filière, dont 150 issues de la Phase 1.

« Chez JPB Système, l’amélioration continue fait partie de notre ADN, c’est pourquoi cette démarche a été très bien accueillie, à tel point que nous attendons ce prochain projet avec impatience ! », ajoute Cédric Creusot.

Magali Rebeaud

A propos de Magali Rebeaud

Pilote privée, Magali travaille depuis de nombreuses années dans le domaine de l’aviation : Guide conférencière au Musée de l'Air du Bourget, Responsable communication, Chargée de missions pour l’Aéroclub de France, pour le Salon du Bourget, mais aussi Journaliste pour le magazine Volez, Aviasport, Air&Cosmos, Science&Vie,… et depuis un an pour Aérostar TV avec son émission « Tour de Piste ». Magali Rebeaud est l'auteur du "Guide de la France aéronautique" (éditions Privat).
Journaliste chez Aerobuzz.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protection anti-spam *

Bannière Tbm910
cfc

Sur Facebook