Accueil » Recul du chiffre d’affaires de Boeing au premier semestre 2022

Recul du chiffre d’affaires de Boeing au premier semestre 2022

Le Boeing 777X sur lequel pèse toujours beaucoup d'incertitudes était la vedette du salon 2022 de Farnborough. © Gil Roy / Aerobuzz.fr

Boeing continue de lutter contre des vents contraires. Le constructeur américain est distancé par Airbus sur le marché des avions commerciaux.

Au premier semestre, Boeing a réalisé un chiffre d’affaires de 30,672 milliards de dollars en baisse de 5% par rapport à celui du premier semestre 2021 (32,215 Md$). Il affiche une perte de 1,082 Md$ contre un bénéfice de 600 M$ un an plus tôt. Dave Calhoun, président et directeur général de Boeing, se veut néanmoins rassurant. « Nous avons réalisé d’importants progrès dans l’ensemble des programmes clés au deuxième trimestre et nous renforçons la dynamique de notre redressement « . Il ne cache pas pour autant que la pente est raide : « Bien que nous fassions des progrès significatifs, nous avons encore du pain sur la planche. »

La cadence de production du 737MAX remonte lentement. Elle est de 31 avions par mois. Celle du 787 est au ralenti. Boeing n’a livré aucun Dreamliner en 2022. Dans l’attente du feu vert de la FAA, le constructeur américain fait tourner sa ligne d’assemblage final au minimum. « Le programme produit à un taux très bas et continuera à le faire jusqu’à ce que les livraisons reprennent, avec un retour progressif prévu à cinq par mois au fil du temps. La société prévoit toujours que les coûts exceptionnels du 787 s’élèveront à environ 2 milliards de dollars, la plupart étant engagés d’ici la fin de 2023, dont 283 millions de dollars enregistrés au cours du trimestre. », explique Boeing.

Au premier semestre 2022, Boeing a livré, 189 737, 3 747, 12 767 et 12 787, soit un total de 216 avions. Le constructeur fait état d’un carnet de commandes de 4.200 avions pour une valeur de 297 Md$.

Le carnet de commandes du département Défense est de 55 Md$ dont 33% se rapportant à des contrats exports, comme la commande de CH-47F Chinook Block II de l’Allemagne.

Gil Roy

Gil Roy

Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable est reconnue. Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(9) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.