Accueil » Safran ressent les premiers contrecoups du Boeing 737MAX

Safran ressent les premiers contrecoups du Boeing 737MAX

Le motoriste français affiche malgré tout une très bonne santé financière et maintient ses cadences de production du moteur CFM Leap-1B qui équipe le 737MAX de Boeing. En revanche, Safran fait état de décalage de trésorerie, conséquence des ennuis de l’avion américain.

4.11.2019

Commandé à près de 15.800 exemplaires et développé par Safran Aircraft Engines et GE au sein de CFM, le moteur LEAP est équipe les avions monocouloirs de nouvelle génération. © Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran

Malgré les déboires de son client américain avec le MAX, l’activité moteur du Groupe Safran se porte bien. Le motoriste a en effet enregistré au troisième trimestre un chiffre d’affaires en hausse de 15,1% à 6,18 milliards d’euros par rapport à il y a un an. Hors effets de change et de périmètre, le chiffre d'affaires ajusté est de + 9,8%, à 6,095 milliards d'euros. Safran table sur des taux de croissance similaires pour l'ensemble de l'année. Sur le seul troisième...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et vidéaste, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM 3 axes. Il écrit pour Aerobuzz.fr depuis 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique en réalisant aussi des films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.