Accueil » Thales place ses pions dans l’hélicoptère civil.

Thales place ses pions dans l’hélicoptère civil.

Avionics 2020 a pour ambition d’offrir plus d’intuitivité dans l’interface homme machine de l’hélicoptère. Thales annonce avoir trouvé un client de lancement. © Thales

Avionique, actionneurs, réalité augmentée… : l’équipementier français prépare les outils du pilote d’hélicoptère de demain. En attendant de faire de l’hélicoptère un drone à part entière, Thales veut transformer le pilote en "superviseur de mission". Il a entrepris d'assembler les briques technologiques…

C’est un ensemble de savoir-faire et d’outils qui vont permettre de parvenir progressivement à cet objectif. Patiemment, Thales assemble les pièces du puzzle comme le détaille Christian Bardot, vice-président Helicopter Avionics : « La première condition est d’avoir une connectivité permanente et sûre. C’est pour cela que Thales est partenaire de la constellation Iridium Next, qui offre dans les échanges un niveau de sécurité compatible avec une utilisation sur les aéronefs. Nous sommes en outre adossés à un réseau offrant une couverture...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

array(2) { [0]=> int(9) [1]=> int(1270) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.