Accueil » podcast » L’aviateur et l’écrivain – Poétique du ciel #99

L’aviateur et l’écrivain – Poétique du ciel #99

La collection de podcast d'Aerobuzz. Chaque samedi à partir de 17h30, un nouvel épisode. © Aerobuzz.fr.

Si l’on connaît mieux Jean Mermoz aujourd’hui, c’est notamment grâce à la célèbre biographie romanesque et poétique que lui a consacrée, deux ans après sa disparition, son ami Joseph Kessel.

Ou choisissez la plateforme d'écoute de votre choix.

Entre le chagrin causé par la perte d’un ami et l’admiration portée à un être d’exception, la puissance littéraire du « Mermoz » de Kessel amène le lecteur à vivre de l’intérieur, aux côtés de personnages héroïques, l’aventure des débuts de l’aviation commerciale.

Gérard Maoui lit un extrait de « Mermoz »

Commander en ligne : Mermoz  

Gerard Maoui

Gérard Maoui est spécialisé dans la communication pour l’aéronautique et le spatial. Il a publié de nombreux ouvrages sur cette thématique, principalement dans la collection « Ciels du monde » qu’il dirige au Cherche midi éditeur.

Un commentaire

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • par bernardbacquie

    Monsieur Maoui, j’aime bien votre titre de chronique « Poétique du ciel ». En fait de poésie, ils est bien vrai que Kessel est un excellent romancier et un piètre historien. Son ‘Mermoz’ n’est pas une biographie, c’est une hagiographie. Quand ils ne sont pas empruntés à d’autres héros de la Ligne (comme le sauvetage de Gourp par Lassalle et Riguelle et non Mermoz), ils sont TOUJOURS exagérés (comme ses aventures dans les Andes). Je vous invite à lire mon opus « Mermoz, ses vols, la vérité », exclusivement écrit d’après le carnet de vol de Mermoz et des archives. Bien cordialement. Bernard Bacquié

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.