Accueil » podcast

podcast

Hommage à Jean-François Georges – Poétique du ciel #126

Jean-François Georges abordait avec une égale passion et une curiosité inlassable nombre de sujets, au premier rang desquels bien sûr l’aviation, la montagne et la musique. Cet esprit scientifique brillant aimait aussi les poètes et les écrivains (et Montaigne en particulier). Il a lui-même pris la plume pour raconter, dans un style alerte, sensible, et non dénué d’humour, son expérience aéronautique qui était grande, son amour

Désobéissance – Poétique du ciel #122

Magistrat et écrivain, Casamayor (1911-1988), Serge Fuster pour l’état civil, fut lieutenant à Sedan en 1940. Cette expérience lui inspira son troisième roman, Désobéissance, dont l’action se situe pendant la drôle de guerre au sein d’une escadre de bombardement affublée de vieux Amiot 143 fatigués, où des caractères bien trempés s’affrontent. À la parution de Désobéissance, en 1968, le journal Le Monde écrit : « Désobéissance se range

Apprenti pilote de ligne – Poétique du ciel #121

Scénariste, écrivain et aviateur américain, Ernest K. « Ernie » Gann (1910-1991) a raconté l’âge d’or de l’aviation commerciale naissante aux États-Unis dans les années 1930-1950. Parmi ses romans et récits qui ont inspiré d’innombrables pilotes, Le destin tient les commandes (Fate is the Hunter) est considéré comme un classique parmi les classiques des livres sur l’aviation.

Ciel de 14 – Poétique du ciel #120

Dans 14, Jean Echenoz (Prix Goncourt 1999 pour Je m’en vais) raconte les premiers mois de ce qu’on appellera plus tard la Grande Guerre, et les bouleversements qu’elle engendre dans la vie de cinq hommes originaires d’un même village. À travers les faits et gestes de l’un d’entre eux, observateur au sein d’une escadrille, Echenoz évoque aussi les balbutiements de l’avion en tant qu’arme aérienne.

Les Yak du Normandie-Niemen – Poétique du ciel #119

Parmi les récits qui racontent l’épopée du Groupe de Chasse « Normandie-Niemen », celui de Roland de la Poype (1920-2012) est l’un des plus éclairants. Dans un style direct et élégant, l’auteur revient notamment sur sa formation dans l’armée de l’Air à l’école d’Angers, son expérience britannique dans les Forces Aériennes Françaises Libres et bien sûr son engagement au sein du « Normandie-Niemen » dont il fut l’un des pilotes héroïques.

Rêveries aériennes de Jean-Jacques Rousseau – Poétique du ciel #118

En 1742, tandis qu’à Paris, le marquis de Bacqueville se lance au-dessus de la Seine avec des ailes ayant « la forme de celle que la religion prête aux anges » et retombe, plus qu’il n’atterrit, au milieu des lavandières, Jean-Jacques Rousseau écrit Le Nouveau Dédale, un court texte inattendu sur les avantages qu’il y aurait à se déplacer dans les airs. Ce texte est resté inédit jusqu’en 1801.

Veiller sur « aile » – Poétique du ciel #117

Dans l’Italie du début du XXème siècle, comme dans de nombreux pays à cette époque, la conquête du ciel par quelques pionniers téméraires est présente dans tous les esprits dont celui de l’héroïne de « Veiller sur elle ». L’aviation n’est certes pas le thème central du roman de Jean-Baptiste Andréa, loin s’en faut, mais la fascination de la jeune fille pour le ciel, y tient une place