Accueil » podcast

podcast

L’aéroport, entre ciel et terre – Poétique du ciel #69

L’aéroport, indissociable de l’avion de transport dans l’essor du voyage aérien, a permis au plus grand nombre d’accéder à la vitesse. Depuis les premiers terrains en herbe jusqu’aux grandes plates-formes internationales, les aéroports ne laissent pas indifférent. Lieux particuliers de transition entre le ciel et notre sol, ils inspirent les architectes bien sûr, mais aussi les artistes, les poètes et les écrivains.

Mystérieux Lindbergh – Poétique du ciel #68

Dans « Le mystère Lindbergh », Benoît Heimermann raconte bien sûr le pilote légendaire qui, en mai 1927, relia New York à Paris d’un coup d’aile, à bord de son non moins célèbre Spirit of Saint Louis. Mais il raconte surtout l’homme Charles Lindbergh tel qu’il vécut après son exploit. Une vie privée ponctuée d’épisodes dramatiques (l’enlèvement et la mort de son fils), une vie conjugale complexe et tourmentée,

Vols au-dessus de la brousse – Poétique du ciel #66

Jean-Claude Brouillet, ancien résistant, aviateur, aventurier est aussi un entrepreneur audacieux, un battant. Dans les années 1950, il crée deux compagnies aériennes au Gabon. Il y débroussaille des pistes et tisse son propre réseau…avant que l’aviation moderne ne s’impose. Il a raconté ses aventures aériennes dans « L’avion du blanc », une autobiographie gouailleuse et sympathique dont Gérard Maoui lit un extrait.

Charles Nungesser, un as parmi les as – Poétique du ciel #65

Le nom de Nungesser, associé à celui de Coli, évoque bien sûr la disparition dans les brumes de l’Atlantique nord de « l’Oiseau Blanc » à bord duquel les deux hommes tentaient de relier Paris à New York en 1927. Avant cette disparition tragique, à l’âge de 35 ans, Charles Nungesser fut un redoutable pilote. Auréolé de ses 45 victoires homologuées, il figure parmi les as de la

Avions civils dans la guerre – Poétique du ciel #64

Poète, écrivain, historien pointilleux, mais surtout homme généreux, soucieux de partager son immense culture, Edmond Petit était aussi un conteur né qui aimait raconter les histoires de l’Histoire avec d’autant plus d’aisance qu’il en connaissait le plus souvent les protagonistes. Ainsi en témoigne son ouvrage « Enigmes et exploits de l’aviation de transport » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Santos-Dumont, roi de Bagatelle – Poétique du ciel #63

Robert Gastambide a eu le privilège de côtoyer la plupart des pionniers de l’aviation qui évoluaient dans l’entourage de son père Jules Gastambide, dont le soutien financier permit à Léon Levavasseur de développer son moteur Antoinette. Observateur attentif, il a assisté à leurs exploits et eu le talent de les raconter dans « L’envol ».  Gérard Maoui lit un extrait de ce livre-témoignage de premier ordre sur les

Culture Aéro

Les cigognes de Clément Ader – Poétique du ciel #62

Depuis des millénaires, comme en attestent les textes les plus anciens, l’homme envie les oiseaux et devine intuitivement que c’est en imitant leur vol et leur morphologie qu’il parviendra un jour à se mouvoir dans les airs. Clément Ader qui s’inspira du mot latin avis (oiseau) pour nommer l’avion, procéda méticuleusement à l’analyse scientifique du vol de différentes espèces de volatiles. Il consacre plusieurs pages à ces observations

Culture Aéro

Marcel Doret, pilote d’essais – Poétique du ciel #61

Breveté en 1918, Marcel Doret (1896 – 1955) fut un pilote de voltige de renommée internationale. Il fut également pilote de planeur, pilote de ligne, pilote de grands raids et, de 1923 à 1949, le pilote d’essais de la Société Dewoitine pour laquelle il testa 43 prototypes. Une carrière remarquable qu’il a racontée dans « Trait d’union avec le ciel » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Culture Aéro

Ici Ventilateur – Poétique du ciel #60

En 1949, le médecin-capitaine, parachutiste Valérie André s’engage pour rejoindre l’Indochine. Elle revient en France en 1950, passe son brevet de pilote d’hélicoptère et repart sur le théâtre d’opérations pour sauver des vies. Ici Ventilateur, dont Gérard Maoui lit un extrait, est le témoignage poignant et humain de ses années d’Indochine. Raconté avec une profonde et sincère simplicité, ce récit reflète le courage et l’abnégation d’une femme