Accueil » BEA

BEA

Le BEA critique le rapport final du crash du 737MAX d’Ethiopian Airlines

Le BEA rejoint le NTSB dans sa critique des conclusions du Bureau d’enquêtes éthiopien (EAIB) à propos du crash du Boeing 737MAX d’Ethiopian Airlines, le 10 mars 2019 (157 morts). Les enquêteurs français estiment que les facteurs humains n’ont pas été suffisamment pris en compte dans le rapport final publié le 23 décembre 2022 par l’administration éthiopienne.  

Rio-Paris

Ceux qui, à l’époque, ont suivi l’affaire vont replonger dans un passé douloureux. Le 10 octobre 2022, débute le procès du vol AF447 : le « Rio-Paris ». La justice s’est donnée deux mois, jusqu’au 8 décembre, pour tenter de définir les responsabilités. C’est son rôle ! Neuf semaines très précisément pendant lesquelles, Air France et Airbus vont être l’objet de toutes les attaques. La première devra justifier pourquoi elle

7 commentaires

Le BEA épingle Air France sur sa gestion de la sécurité

Le Bureau d’Enquête et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) a rendu son rapport final sur l’incident d’un Airbus A330 d’Air France qui s’est produit le 31 décembre 2020. Au cours d’un vol, dérouté, qui aura duré 2h21, une fuite au niveau du moteur 1 à fait perdre 5,7 tonnes de carburant à l’A330. Le BEA reproche à l’équipage de n’avoir pas suivi la

Encore une année sombre pour la sécurité en aviation générale

Dans son rapport annuel, le BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile) recense, pour l’année 2021, 36 accidents mortels ayant entrainé la mort de 57 personnes. Si le nombre de ces accidents est en hausse (+6 soit +20%), celui des décès est stable (+2). L’année 2021 s’inscrit dans une relative continuité par rapport à 2020.

1 commentaires

premium
L’accident mortel d’un Cirrus SR22 dans le Doubs pose la question de la prévention de l’hypoxie

Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) a rendu ses conclusions sur l’accident qui a coûté la vie à trois occupants d’un Cirrus SR22 près de Besançon, en septembre 2020. Après avoir passé 90 minutes sans oxygène au-dessus du FL100 (au-dessus de 3.000 m), le pilote aurait pu éprouver des troubles cognitifs post-hypoxiques lors de la réoxygénation du cerveau durant la