Accueil » Standard F3R : le Rafale continue de grandir

Standard F3R : le Rafale continue de grandir
premium

La Direction générale de l’armement (DGA) a prononcé le 31 octobre 2018 la qualification du nouveau standard F3-R du Rafale. Au menu pour l’avion de combat de Dassault, un nouveau missile et un nouveau pod de désignation laser. Entre autres choses…

12.11.2018

rafale R3 dassault

Pour le Rafale, le standard F3-R, c'est d'abord deux évolutions capacitaires majeures : l’intégration du missile à longue portée Meteor et le pod de désignation laser de nouvelle génération Talios. Un coût d'un milliard d'euros. © Dassault Aviation

Depuis le lancement du programme, le Rafale a connu différents standards lui ayant permis d’accroitre progressivement ses capacités militaires. Le standard F3 qualifié en 2008 apportait la capacité d’attaque anti-navire, l’utilisation de la nacelle Reco NG et du missile à charge nucléaire ASMPA. Le Rafale devenait ainsi pleinement polyvalent dans tout le spectre de ses missions.

Missile à longue portée Meteor et pod de désignation laser de nouvelle génération Talios.

Cinq ans plus tard, dans les dernières heures de 2013, la DGA...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

5 commentaires

  • Paul

    C’est écrit ou ? Ou peu partager vos source écrites ou et comment ?

  • commandant de scie

    Qui ne dit mot consent.
    Personne ne peut affirmer (bien au contraire) que notre armée pourrait fera face à celle des USA ou des Russes. L’histoire a démontré que la France s’est souvent fait passer dessus comme un paillasson (avec néanmoins tout mon respect pour nos militaires).
    La vérité blesse souvent et l’égo aussi.

  • Promé

    Il est toujours très délicat d’évaluer la supériorité ou non d’un avion de combat – pardon, d’un système d’armes – l’un par rapport à l’autre en l’absence de confrontation réelle. Même celles organisées lors d’exercices sont trompeuses: les participants évitent de trop dévoiler à « l’adversaire » de circonstance l’étendue de leurs capacités opérationnelles. En théorie, le F-22 affiche des capacités en combat aérien pur bien supérieures à celles du Rafale. Ce qui n’empêche pas ce dernier de parvenir, dans certaines circonstances, à lui damer le pion. A l’égard du F-35, nous manquons encore de recul. Cela étant dit, c’est la capacité du F-35 à œuvrer dans un système de systèmes – plus que ses capacités d’évolution – qui est censé lui apporter la supériorité face au Rafale. Là encore, il est vraisemblable que les F-35 trouveront à qui parler avec le Rafale. Il en va de même avec les Su-35 russes. J’ai en tête que des Gloster Gladiator de la RAF, en mai et juin 1941, en Irak et en Syrie, tinrent tête et abattirent sans eux-mêmes souffrir des Bf.110 germano-iraquiens et des Dewoitine 520 vichystes. Les Gladiator, des biplans, étaient pourtant alors considérés comme totalement dépassés face aux Bf.110 et D.520. Mais leurs pilotes surent profiter d’un double avantage, leur plus grande manoeuvrabilité et l’excès de confiance de leurs adversaires, pour tirer leur épingle du jeu. Mutatis mutandis, le pilote de Rafale se trouve un peu aujourd’hui, me semble-t-il, dans ce cas de figure. Son système d’armes n’est probablement pas le meilleur mais dispose de suffisamment d’atouts pour qu’un pilote bien entrainé, connaissant bien ses atouts et faiblesses et ceux de ses adversaires, parvienne à faire du bon boulot. Et n’oublions pas que le Rafale n’a pas été conçu pour être le meilleur avion de chasse dans l’absolu mais pour être le meilleur compromis. Le F-22 est un avion de chasse air-air. Excellent. Mais quasi limité à cette fonction. Le Rafale est également un avion de chasse air-air offrant d’excellentes capacités en ce domaine, mais aussi un performant avion de reconnaissance, un avion de pénétration nucléaire, un avion de combat antinavires, un ravitailleur-en-vol, un avion de CAS, un bombardier tactique ou opératif, un avion de guerre électronique, etc. Si l’on considère le Rafale sous cet aspect, il s’agit sans doute du meilleur couteau suisse existant en ce domaine. Et probablement du meilleur outil pour un pays comme la France à flotte d’avions de combat réduite. C’est d’ailleurs le risque encouru avec le futur SCAF franco-allemand de se diriger vers un appareil plus spécialisé et moins couteau suisse. La seule vraie question qui demeure est de savoir si les pilotes de Rafale bénéficient d’un entrainement suffisant pour oeuvrer au mieux dans chacune des missions possibles…C’est aussi de s’assurer que le système d’armes continue à évoluer pour s’adapter aux capacités des nouveaux adversaires ou concurrents. Et je crains un peu que les futurs standards F3-R et F4 demeurent, pour des raisons budgétaires, en deçà de ce qu’il serait techniquement possible de faire. Par exemple en accroissant la génération électrique du bord.

  • Le canard volant déchainé

    Pour le novice que je suis, qualification F3R, je ne sais ce que cela vaut malheureusement.
    De votre avis, que vaut le Rafale face à ces concurent US et Russes ?
    En cas de conflit en Europe, la France a t’elle le répondant technique avec sa flotte de Rafales et ses M2000 ?
    Le Rafale fait’il le poids face aux F22 / F35 ?

    • Colbert

      Le F-35 n’étant toujours pas admis au service OPERATIONNEL la comparaison est difficile à faire. Cependant des membres du congrès US de sont récemment inquiétés de ce que seul le Rafale dispose d’un missile. le meteor, capable de tenir tête au nouveau missile air air Russe, ce qui ne sera pas le cas du F-35 avant de nombreuses années

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.