Accueil » Air Austral obligé d’immobiliser un de ses Boeing 787-8

Air Austral obligé d’immobiliser un de ses Boeing 787-8

Air Austral affirme que plus de 120 membres d’équipage se sont portés volontaires pour prendre part aux évacuations sanitaires des malades du Covid-19 aux côtés du personnel soignant. © Boeing

Suite au contrôle programmé et réalisé ce lundi 3 juin 2019, au niveau de ses moteurs Trent 1000 équipant son 787-8 F-OLRC, et ce conformément à la directive de navigabilité édictée par les autorités européennes pour le maintien de la sécurité des vols, Air Austral a immobilisé ce lundi soir sans délais son appareil.

L’inspection boroscopique effectuée au niveau des moteurs Trent 1000 qui équipe son 787-8 F-OLRC a mis en évidence une nouvelle détérioration précoce, inattendue, des ailettes déjà sous surveillance, depuis la vague d’inspection imposée en 2018 à  l’ensemble des opérateurs disposant de 787-8 équipés de moteur Rolls Royce Trent 1000. British Airways, Singapore Airlines, ANA, Virgin Atlantic ou encore Air Austral ont ainsi vu leur exploitation fortement perturbée.

Pour mémoire, le motoriste britannique Rolls Royce a, en effet, été confronté l’an dernier...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

2 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Boeing joue de malchance décidément.

    On comprend mieux pourquoi l’A330 est plébiscité par les compagnies aériennes du monde entier et qu’il continue vaillamment une nouvelle brillante carrière en version Néo.

    Répondre
  • par michael tolini

    Plus cher, plus gourmand et plus complique (technologie 3 arbres), voila en resume le resultat du match Trent 1000/GEnx. Sans compter qu’avec tous ces incidents a repetition les vols ETOPS risquent d’etre reduits de facon significative.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.