Accueil » Air Tahiti Nui établit un record de distance pour un vol « domestique »

Air Tahiti Nui établit un record de distance pour un vol « domestique »

La décision prise à Washington d'interdire l'accès du territoire US aux passagers arrivant de l'espace Schengen pendant, au moins, le mois à venir, oblige les compagnies à s'adapter. La compagnie Air Tahiti Nui a donc relié cette nuit Faaa à Roissy, sans escale !

16.03.2020

Changement d'itinéraire et record de distance pour les Boeing 787 d'Air Tahiti Nui. © F. Marsaly / Aerobuzz.fr

Jusqu’à présent, c’est à Los Angeles que les A340 et désormais les 787-9 de la compagnie Tahitienne faisaient escale. Les performances du nouvel avion ont donc permis de passer outre  l’interdiction d’escale aux USA et de faire un premier vol sans escale de plus de 16.000 km d’une durée de 15h45.  Portée par les vents dominants et disposant de nombreux aérodromes de déroutement sur la fin de parcours, cette performance unique pourrait être renouvelée… tant que des voyageurs auront besoin de revenir chez eux.

Le vol record TN64 du 15 mars 2020. © Flightradar24

On notera que ce vol reliant la métropole et un territoire d’outre-mer est bien un vol « domestique  »

Il ne semble pas raisonnable de faire la liaison dans le sens inverse dans les mêmes conditions, les solutions de déroutement sur la fin du parcours étant beaucoup plus limitées. Air Tahiti Nui a donc pris la décision d’ouvrir une escale temporaire au Canada, à Vancouver, aéroport international qui possède la particularité d’être à mi-chemin entre les deux extrémités de la ligne (7.800 km de Faaa, 7.900 km de Paris) et de peu rallonger l’itinéraire.

Air Tahiti Nui justifie son choix du 787-9

Los Angeles, destination particulièrement prisée, combinait tous les avantages possibles en disposant aussi d’une clientèle propre permettant d’augmenter le taux de remplissage des appareils tout en étant l’escale optimale sur l’itinéraire, la route directe entre Faaa et Paris passant à la verticale de la mégapole californienne.

Il ne pourra s’agir que d’une situation temporaire, la clientèle à Tahiti et à Paris pour se rendre à Vancouver n’étant sans doute pas suffisante pour pérenniser l’escale  (à moins que les fondus d’hydravions ne soient plus nombreux qu’on ne le pense ? )

Le Beaver électrique d’Harbour Air a volé

De son côté French Bee a annoncé poursuivre aussi la desserte de Tahiti avec ses A350 mais a fait le choix d’une autre option. Pour bénéficier de l’assistance technique et commerciale d’Air Caraïbes, relevant du même groupe, les liaisons feront escale à Point-à-Pitre en Guadeloupe qui se trouve à un peu plus de 10.000 km de Faaa et 6.500 km de Paris.

French Bee fait le bonheur de Tahiti-Faa’a

Ces liaisons seront assurées ainsi jusqu’au milieu du mois d’avril à moins que la situation sanitaire globale n’entraîne, bien évidemment, un gel des liaisons aériennes.

Frédéric Marsaly

 

 

 

 

A propos de Frédéric Marsaly

chez Aerobuzz.fr
Frédéric Marsaly, passionné par l'aviation et son histoire, a collaboré à de nombreux média, presse écrite, en ligne et même télévision. Il a également publié une douzaine d'ouvrages portant autant sur l'aviation militaire que civile. Frédéric Marsaly est aussi le cofondateur et le rédacteur en chef-adjoint du site L'Aérobibliothèque.

9 commentaires

  • BRUNO LEBRUN

    Et oui, ils l’ont fait ! le plus long vol « domestique ».
    Malheureusement ça ne restera sans doute qu’un superbe coup médiatique de la compagnie internationale d’un petit pays de moins de 300.000 habitants !
    Et un bon test grandeur nature.
    Chapeau bas les gars !!
    Mais avec seulement 150 pax et beaucoup plus de kéro….le kéro ne payant pas son siège, la rentabilité ne sera pas facile à trouver…affaire à suivre tout de même car pour les passagers ce serait carrément le top !

  • Jourdan N.

    16H de vol c’est long , moi avec mes 11h en tant que PAX (ory run) je trouve ça interminable , bravo aux équipages qui doivent avoir quelques cernes à l’arrivé

  • chorus2a@gmail.com

    « je dois remettre en cause mes certitudes ?
    C’est fou comme le monde change vite !

    Dans tous les forum il en faut toujours un gros…
    Eh bien voila! on l’a!

    • Pilotaillon

      C’est si « gros » que je n’ai jamais imaginé être lu au 1er degré !

      J’aurais du lire une fois de plus des références culturelles :
      – « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde (Pierre D) ».
      – « Je m’excuse de vous demander pardon (Michel C) ».
      Bonne journée quand même !

  • Christian1

    Je suis curieux de connaître quel aurait été le nombre de pax maxi .

  • del piccolo

    Bjr ,

    Connaissant un navigant de cette compagnie , je suis effaré par son planning .
    pour moi ,cela s’apparente à de l’esclavage .
    Je n’arrive pas à comprendre qu’il soit légal ,du moins en France .

    • Pilotatillon

      Ha ! Ces compagnies bossent effectivement ?
      C’est drôle que cela soit le fait d’une compagnie qui assure la liaison avec les plages et les cocotiers.
      J’imaginais pourtant que les équipages portaient une chemisette à fleurs ouverte, des dreads et s’écoutaient du raggae à donf dans le poste.
      Dites moi, je ne rêve pas : je dois remettre en cause mes certitudes ?
      C’est fou comme le monde change vite !

  • Riviere

    Bravo pour l’équipage PNT et aussi PNC qui ont travaillé sur un si long vol.

  • Marie Deleau

    Que faites vous de boq passagers en partance de los angeles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.