Accueil » Air Tahiti Nui justifie son choix du 787-9

100

Profitez de tout Aerobuzz à vie pour 400€ seulement

J'en profite

Air Tahiti Nui justifie son choix du 787-9
premium

Depuis le jeudi 29 mars 2019, le 787-9 remplace l’historique A340-300 de Air Tahiti Nui entre Paris-CDG et Papeete (via Los Angeles). En août 2019, Airbus aura totalement cédé la place à Boeing sur tout le réseau de la compagnie polynésienne. Un choix assumé, un bouleversement aussi pour le transporteur de Papeete.

4.04.2019

« Fakarava » (c’est le nom de l’un des 77 atolls de Polynésie française) est le tout premier 787-9 à être entré en service chez Air Tahiti Nui en octobre 2019. Il sera le premier aussi à remplacer l’A340-300 de Paris CDG à Papeete (via Los Angeles) le jeudi 28 mars 2019. © Jérôme Bonnard / Aerobuzz.fr

Avant d’embarquer à CDG sur le vol inaugural TN789 du 26 mars 2019 (une boucle de près de 4 H autour de la France pour célébrer l’arrivée du Dreamliner à Paris), le PDG de Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin, a tenu à remercier Airbus devant ses invités. « Airbus nous a accompagné pendant vingt ans et nous a aidé à devenir ce que nous sommes » explique-t-il d’un ton ému. Les vingt prochaines années de la compagnie se feront donc avec Boeing,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

 

Identifiez vous pour voir le contenu !

A propos de Jérôme Bonnard

chez Aerobuzz.fr
Journaliste polyvalent, à la fois rédacteur et reporte d'images, Jérôme a couvert tous types d'actualités en France comme à l'étranger et a été co-finaliste du Prix Albert Londres en 2012 pour sa couverture du conflit Libyen en 2011. Il est surtout passionné par tout ce qui vole depuis son plus jeune âge et pilote sur ULM multiaxe. Il a rejoint l'équipe rédactionnelle de Aerobuzz.fr en 2018 et consacre la plus grande partie de ses activités au monde aéronautique.

2 commentaires

  • chantal deloye

    j espère que les avions seront confortable et assez de place entre les passager pour des vole de 23 heures nous allons a tahiti juin 2020 reservez coter hublot ont voulait air bus car ils y avait des sieges deux places pour ne pas déranger la personne qui serais a coter de nous

  • snoop

    Il est quand měme raide de vinaigre qu’un territoire comme Tahiti dont l’ėconomie sous perfusion gėnėreuse de la męre patrie engraisse Boing qui a l’instar de la politique amėricaine n’a de cesse de piper les dęs en matięre de concurence. Ecoeurant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.