Accueil » Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse

Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse

Alors que s’ouvre aujourd’hui le salon aéronautique de Farnborough (9-15 juillet 2012), dans la banlieue de Londres, Boeing évalue le marché des avions neufs à 34.000 unités sur 20 ans pour une valeur de 4.500 milliards de dollars. Du lourd !

9.07.2012

Chaque année à la même époque, Boeing publie ses prévisions de marché (Current Market Outlook) ; les années impaires, à l’occasion du salon du Bourget, les années paires, au moment du salon de Farnborough. C’est une opération de communication à bon compte. Les medias sont friands de chiffres, surtout quand ils sont astronomiques. Sur les 20 ans à venir, c’est-à-dire d’ici à 2030, les experts de Boeing estiment que le marché va absorber 34.000 nouveaux avions pour un montant total de 4.500 milliards de dollars. C’est énorme. C’est plus que les prévisions faites lors de la précédente édition du salon britannique. En 2012, Boeing tablait en effet sur 31.000 avions neufs pour un montant de 3.600 milliards de dollars.

« Le marché mondial de l’aviation est plus vaste, plus profond et plus varié que jamais », affirme Randy Tinseth, vice-président du marketing de la division Aviation Commerciale de Boeing. « Il a démontré sa solidité même pendant des années très difficiles, et entraine l’augmentation des cadences de production à tous les niveaux ».

Selon Boeing, le trafic aérien devrait progresser au rythme annuel de 5 % au cours des deux prochaines décennies, le transport de fret enregistrant une progression annuelle de 5,2 %. Le marché des monocouloirs (Boeing 737 NG, 737 MAX, A320neo) va poursuivre sa forte croissance. Le marché des avions neufs de type 747-8, 777, 787 Dreamliner, A350, A380 représentera près de 2.500 milliards de dollars, dont 40 % de la demande proviendra des compagnies aériennes asiatiques.

|Livraisons d’avions neufs entre 2012 et 2031|<|<| |Type d’avion |Total des livraisons |Valeur en dollars |
|Monocouloirs| 23 240| 2.030 milliards de $|
|Bicouloirs| 7 950 |2.080 milliards de $|
|Gros porteurs| 790 |280 milliards de $|
|Avions régionaux|2 020 |80 milliards de $|

La croissance soutenue que connaissent la Chine, l’Inde et d’autres marchés émergents est un facteur majeur de cette augmentation des livraisons prévue au cours des deux prochaines décennies. Les compagnies low cost, fortes de leur capacité à stimuler le trafic en proposant des tarifs attractifs, progressent plus vite que l’ensemble du marché. La demande en avions destinés à remplacer les appareils vieillissants et peu économes en carburant est également soutenue. Selon les prévisions de Boeing, les avions de remplacement représentent 41 % des livraisons d’avions neufs.

Au cours des vingt prochaines années, le marché des nouveaux avions devrait s’équilibrer sur le plan géographique. La région Asie-Pacifique, Chine incluse, conservera la tête du classement des livraisons totales d’avions.

|Livraisons d’avions neufs : 2012-2031 |<| |Région |Nombre d’avions |
|Asie-Pacifique |12 030|
|Europe |7 760|
|Amérique du Nord |7 290|
|Amérique Latine| 2 510 |
|Moyen Orient |2 370|
|C.E.I|1 140|
|Afrique |900|
|Total monde |34 000|

En raison du tassement que connaît le marché du fret aérien, Boeing a revu à la baisse ses prévisions relatives aux livraisons d’avions cargo au cours des vingt prochaines années. Toutefois, la flotte mondiale d’avions cargo devrait pratiquement doubler au cours de cette période, passant de 1 740 avions en 2012 à 3 200 en 2031. La flotte s’enrichira de 940 avions neufs (d’une valeur de 250 milliards de dollars) et de 1 820 avions de transport de passagers convertis en avions cargo. Un total de 680 avions cargo gros porteurs (capacité de plus de 80 tonnes) seront construits, contre 260 avions cargo de moyenne capacité (40 à 80 tonnes). Aucun avion cargo de dimensions standard (moins de 45 tonnes) ne sera nécessaire, mais 1 120 avions de cette catégorie seront convertis en avions cargo.

Ces prévisions laissent entrevoir une activité soutenue pour l’industrie aéronautique mondiale et en particulier pour les deux géants, Boeing et Airbus, qui captent une part importante du marché. C’est aussi une bonne nouvelle pour les sous-traitants des constructeurs et pour tous ceux qui se préparent à faire carrière dans le secteur. De quoi donner le sourire aux exposants et aux visiteurs professionnels du salon de Farnborough.

La rédaction

A propos de Martin R.

chez Aerobuzz.fr
Martin R. est le développeur et webmaster d’Aerobuzz depuis sa création en 2009. Développeur de formation, il a fait ses classes chez France Telecom. Il lui arrive d’oublier ses codes le temps de rédiger un article sur un nouveau produit multimedia ou sur un jeu.

6 commentaires

  • Pierre

    Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
    @Tomtom,
    D’accord avec toi, bien que tout cela ne soit pas la cause du Lowcost mais une conséquence…
    Human ressources simplifiées, pas d’union pour les navigants, pas de droit de grève etc…

    @Vladkr,
    Les compagnies nationales n’ont hélas plus d’autre choix que de s’adapter à la concurence…
    Ceci-dit sur AF, pour un prix abordable en MC on a un bien meilleur service: cabine moins dense, boisson et collation gratuite, bagages soute gratuit, service commercial…

    Pour ma part, je choisis AF pour tous mes déplacements et j’en suis fier!

    Le Lowcost est-il une vraie valeur face au service, à la qualité, au savoir faire à l’assurance d’un futur correct pour ses employés?

    Le lowcost représente la décadence de notre société ultra capitaliste dans laquelle la valeur argent est pus forte que toutes les autres valeur! je lui souhaite un avenir aussi court que possible!

  • Tomtom

    Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
    @Pierre:

    Le problème ?
    Le nombre croissant d’ intermédiaires entre le candidat pilote et la compagnie :
    – foisonnement des agences de recrutement;
    – Qualification de Type autofinancées;
    – AEL payantes;
    – proliférations et promotion des emplois précaires

  • vladkr

    Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
    @Pierre :
    Le problème, c’est que les grandes compagnies reprennent les mêmes techniques que les Low-cost, mais avec des tarifs plus élevés… difficile d’échapper aux bétaillères maintenant, à moins de passer par la Corée ou le Golfe Persique

  • Rahouaa

    Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
    Je rigole doucement …. En pleine crise économique avec un pétrole qui va se raréfier et grimper au niveau prix du barril …… Non mais ils nous prennent vraiment pour des idiots !

    • Pierre

      Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
      Vivement que le prix du pétrole augmente au moins les lowcost n’en seront plus, l’industrie en sera assainie!

      Imaginez que Peugeot vous propose une 3008 neuve à 3000 euros, vous vous direz il y a un truc, ce n’est pas possible et vous aurez raison c’est pareil pour les lowcost il y a un truc.

      Quel est le truc dans les lowcost?

      Pas de retraite, pas de sécurité sociale: malade ou fatigué, pas de salaire
      Droits des pilotes bafoués: emport extra carburant pas autorisé, repos minimum.
      Lobbying sur la réglementation: pour favoriser des TSV plus longs
      Détournement d’argent dans paradis fiscaux: salaire vérses île de man,
      Ponction des états par chantage: tu payes ou je pars.
      Formation au strict minimum: Fichier PDF, signer lu et compris
      Upgrade Captain avec une formation au sol de 2 jours et 5 séances de simus seulement
      Temps d’escale court: Pilotes au casque sur le tarmac pendant embarquement passager car refueling ce qui implique une préparation poste et briefing à la « va vite »
      Pas de météo aux escales ou c’est payant
      Ponction des contribuables: employés offshore qui ne payent pas d’impôts malgré l’utilisation des infrastructures des pays
      Forte pression financière sur les contrats avec les prestataires d’escale: ne vous étonnez pas si votre valise est perdu ou cassée

      et j’en passe…

      lowcost=régression des êtres humains

      Dans 20 ans le Lowcost aura fait ses ravages, nous en paierons cher les conséquences!

  • Pierre

    Boeing revoit ses prévisions de demande d’avions neufs à la hausse
    Pour élargir le sujet à la formation, comment se fait-il, que les pilotes qui sortent des FTO Française peinent toujours autant à trouver un job sur jet?

    Mauvaise selection en entrée des écoles?
    Nombre de pilote formé trop important? j’en doute
    Formation inadaptée aux besoins des compagnies?
    Manque de motivation des pilotes à s’exporter à l’etranger?
    Mauvaise perception du Marché de l’emploi?
    Ceux qui n’ont pas de boulot crient plus fort que ceux qui en ont?
    etc…

    Quel est le problème???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.