Accueil » Transport Aérien » Boeing s’intéresse à la recyclabilité des cabines

Boeing s’intéresse à la recyclabilité des cabines

Boeing avec ses partenaires a entrepris de tester différents aménagements en cabine dans le but de résoudre le problème posé par la partie des avions qui n’est ni réutilisable ni recyclable. © Boeing

Dans le cadre de son programme ecoDemonstrator, Boeing a prévu de tester trente-six nouvelles technologies conçues pour renforcer l’efficacité opérationnelle et la durabilité de l’aménagement en cabine, l’une des parties les plus délicates du recyclage d’un avion. Le Groupe entamera ces essais au cours du mois de mai 2024sur un Boeing 777-200ER à rayon d’action étendu (Extended Range). 

« Le programme ecoDemonstrator fait partie de nos démonstrateurs en vol les plus emblématiques. Depuis son premier vol effectué en 2012, il nous a en effet permis de tester 250 technologies », a déclaré Brian Moran, directeur du développement durable de Boeing. « Cette année, les tests impliquant différents aménagements en cabine ont pour but de résoudre le problème posé par la partie de nos avions qui n’est ni réutilisable ni recyclable, tout en réduisant la consommation de carburant et la charge de travail des équipages. »

Les projets menés par Boeing au cours de cette nouvelle campagne d’essais sont les suivants : 

  • Opérations aéroportuaires : les essais portent sur les autorisations de roulage sur un seul moteur et de roulage numérique afin de réduire la consommation de carburant et d’améliorer la sécurité en réduisant la charge de travail des pilotes.
  • Bruit dans les aéroports : quantification des avantages apportés par des procédures d’opérations de vol telles qu’une pente de descente plus forte ou une approche en descente continue (CDO) dans le but de réduire le niveau de bruit, la consommation de carburant et les émissions au bénéfice des collectivités concernées. 
  • Matériaux facilitant la réduction des déchets : utilisation de revêtements de sol plus légers, plus facilement recyclables et plus durables, ainsi que de panneaux de plafond en fibres de carbone recyclées ; ces deux éléments contiennent 25 % de résine biosourcée.
  • Réduction du bruit et du poids : isolation de la cabine en vue de réduire le niveau de bruit, ainsi que de réguler l’humidité et la température avec plus d’efficacité ; utilisation de panneaux acoustiques recouverts de tissu pour les cloisons (bulkhead) et l’office (galley).
  • Futurs concepts de cabine : en classes Éco et Affaires, les sièges sont équipés de capteurs chargés de détecter si les passagers sont assis pendant les phases de roulage au sol, de décollage et d’atterissage ; bloc-sanitaire équipé de robinets sans contact pour réduire la consommation d’eau ; et technologies de galley conçues pour améliorer l’efficacité du service en cabine et réduire les déchets alimentaires.


Parmi les technologies de cabine testées, quatre seront présentées lors du salon 2024 Aircraft Interiors Expo qui se tiendra à Hambourg (Allemagne) du 22 au 24 mai. 

Aerobuzz

L'information aéronautique au quotidien. Aerobuzz.fr fédère une communauté de plus de 300.000 professionnels et passionnés de l'aéronautique. Sa base de données regroupe plus de 20.000 articles publiés depuis 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.