Accueil » Brussels Airport et skeyes testent des drones pour effaroucher les oiseaux

Brussels Airport et skeyes testent des drones pour effaroucher les oiseaux

Brussels Airport et skeyes continuent d’explorer les possibles utilisations de drones à l’aéroport grâce à une deuxième série de journées de test. Elle porte cette fois-ce sur l’effarouchement des oiseaux, pendant les opérations normales, sans interférence sur le trafic aérien.

14.09.2021

Le drone effaroucheur est équipé d’un haut-parleur qui reproduit les sons des oiseaux de proie, ce qui aura un effet dissuasif naturel sur les oiseaux. © Brussels Airport

Afin d’étudier les possibilités d’utilisation novatrice des drones, Brussels Airport et skeyes organisent des journées de test avec des drones, dans des conditions sécurisées. Après un test réussi en avril avec un drone de sécurité, les possibilités d’utilisation d'un drone pour le contrôle des oiseaux seront cette fois étudiées. 

Depuis le 9 septembre 2021 et pendant plusieurs journées de test un drone, piloté par Citymesh, est utilisé à des fins de contrôle des oiseaux afin de les détecter,...

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Gil Roy

chez Aerobuzz.fr
Gil Roy a fondé Aerobuzz.fr en 2009. Journaliste professionnel depuis 1981, son expertise dans les domaines de l’aviation générale, du transport aérien et des problématiques du développement durable l’amène à intervenir fréquemment dans diverses publications spécialisées et grand-public (Air & Cosmos, l’Express, Aviasport… ). Il est le rédacteur en chef d’Aerobuzz et l’auteur de 7 livres. Gil Roy a reçu le Prix littéraire de l'Aéro-Club de France. Il est titulaire de la Médaille de l'Aéronautique.
array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.