Accueil » Hercules s’envoie en mer

Hercules s’envoie en mer

Près de soixante ans après son premier vol, deux décennies après l’apparition du C-130J de nouvelle génération, le Hercules n’en finit pas d’évoluer. Lockheed Martin prépare actuellement deux nouvelles versions de son célèbre quadrimoteur en service dans une soixantaine de pays.

17.06.2013

Lockheed Martin souhaite avant tout occuper le créneau des avions de patrouille maritime avec un « Sea Herc » dont les capacités le placeraient à mi chemin entre le P3 Orion rénové et les P-8 Poseidon (version spéciale du B 737). Le « Sea Herc » serait équipé d’armements anti-surface, avec une capacité anti sous-marine et la capacité à tirer des torpilles. Lockheed Martin anticipe une autonomie « proche de celle du P-3 » et un marché d’une cinquantaine d’avions parmi les forces aériennes et les marines utilisant déjà le P-3, mais n’ayant pas encore opté pour une rénovation à mi vie de leurs avions.

Autre piste de développement, un Hercules civil qui prendrait la relève du L-100. L’idée court depuis longtemps chez Lockheed Martin mais elle semble aujourd’hui revenir sur le devant de la scène avec force. Le L-100 apparu au milieu des années 60, avait été fabriqué à 114 exemplaires, dont 70 seraient encore en service actuellement. « Nous sommes actuellement en discussion avec des clients potentiels pour un L-100J dont les caractéristiques précises restent à définir » expliquent les responsables de Lockheed Martin en conférence de presse. Le marché prévu est d’environ 70 avions.
Lockheed Martin a vendu à ce jour 337 C-130J dans quinze pays, dont une cinquantaine reste à livrer. Soit environ deux ans et demi de travail pour l’avionneur américain.

Frédéric Lert

Retrouvez nous en podcast et vidéo

A propos de Frédéric Lert

chez Aerobuzz.fr
Journaliste et photographe, Frédéric Lert est spécialisé dans les questions aéronautiques et de défense. Il a signé une vingtaine de livres sous son nom ou en collaboration. Il a rejoint Aerobuzz en juin 2011. Au sein de la rédaction, Frédéric Lert est le spécialiste Défense et voilures tournantes.

4 commentaires

  • eagleone

    Hercules s’envoie en mer
    le T-38 est inusable ,et toujours performant!

  • goeland

    Hercules s’envoie en mer
    La différence entre les français ou européeens et les USA :

    Aux USA / Une bonne cellule, et on la fait évoluer à peu de frais,

    Chez nous on a arrêté la ligne transall, qui aurait pu évoluer comme l’Hercule,

    On a ferme la ligne des alpha jet (les Hawk continuent)

    On a ferme la ligne des mirages 2000 (les F 16 continuent)

    On a fermé la ligne des TB 30 ( les SF 260 continuent)

    Nous savons construire, mais quels mauvais gestionnaires nous avons,

    Que peuvent faire nos commerciaux et notre industrie si ils ne peuvent plus présenter nos produits, les clients vont définitivement ailleurs!!!.

    Et nous, nous importons du chomage !!!

    • mnbee

      Hercules s’envoie en mer
      Tout à fait d’accord avec toi Goéland !!!

      Un drame franco européen ….

      A bientôt sur un terterrain mnbee from lflx

  • mnbee

    Le Hercules prend la mer
    Un seul mot : INUSABLE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.