Accueil » Jusqu’où peut se développer l’aéroport de Genève ?

Jusqu’où peut se développer l’aéroport de Genève ?

La croissance supérieure à 10% enregistrée par l’aéroport de Genève en 2011 (13 millions de passagers) relance le débat sur la saturation de la plate-forme. Une chose est sûre, la solution ne passera pas par Lyon-Saint Exupéry.

Au cours de l’année 2011, Genève Aéroport a accueilli très précisément 13.130.222 passagers, soit 10,52% de plus qu’en 2010. La direction de l’aéroport savoure ce résultat inattendu. Elle avait en effet tablé pour 2011, sur une croissance de seulement 2,5%. Le secteur du fret a connu, pour sa part en 2011, une croissance de 7,8%, avec quelque 46.000 tonnes de fret avionné et 19.200 tonnes de fret camionné.

Ce contenu est réservé aux abonnés prémium

Les formules prémium

Accès 48h

Tous les articles en accès libre pendant 48h, sans engagement
4.5 €

Abo 1 an

Soyez tranquille pour une année entière d’actus aéro
69 €/ an

Abo 1 mois

Testez l’offre Premium d’Aérobuzz pendant 1 mois
6.5 €/ mois

Abo 6 mois

Un semestre entier d’actualités premium
36 €/ semestre
Trouve l’offre prémium qui vous correspond

3 commentaires

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

La possibilité de commenter une information est désormais offerte aux seuls abonnés Premium d’Aerobuzz.fr. Ce choix s’est imposé pour enrayer une dérive détestable. Nous souhaitons qu’à travers leurs commentaires, nos lecteurs puissent apporter une information complémentaire dans l’intérêt de tous, sans craindre de se faire tacler par des internautes anonymes et vindicatifs.

  • Jusqu’où peut se développer l’aéroport de Genève ?
    Tout-à-fait d’accord avec Turbinator au sujet d’un second aéroport romand à Payerne. C’est le meilleur endroit, avec une longue piste déjà existante. On pourrait transférer les avions de l’armée p.ex. vers Sion (qui sera toute contente), réserver déjà les terrains nécessaires autour de la piste, et créer pourquoi pas une ligne de Swissmetro qui ferait p.ex. Berne-SBB – Payerne-Aéroport – Lausanne-CFF – Cointrin.

    Répondre
  • Jusqu’où peut se développer l’aéroport de Genève ?
    Cointrin a la chance de viser une clientèle internationale Saint Ex ( Lyon) doit subir le centralisme parisien qui l’empèche de se développer .
    La gare TGV aurait du être un atout indéniable, malheureusement la SNCF et Air RANCE ont tout fait pour empêcher une coopération intelligente .
    Je ne sais si la Direction de St Ex manque de perspicacité mais dans ces conditions il est très difficile d’attirer des compagnies .
    Easy Jet est bien gentille mais elle a labourée les destinations à fort potentiel en concurrence avec AF au lieu de lancer des routes intéressantes ( Naples, Gênes, Glascow ou des villes de l’ Euripe de L’est par exemple) .
    Vu la situation d’ AF à l’heure actuelle il y a rien à attendre d’elle et la Direction de LYS devait se toutner vers d’autres low cost tel WIZZER par exemple .

    Répondre
  • Jusqu’où peut se développer l’aéroport de Genève ?
    En ouvrant un peu les yeux ou en consultant une carte, on s’aperçoit immédiatement que la seule solution existe déjà!

    L’aérodrome de Payerne possède:

    – Une piste de 9500FT (2900m) par 45m de large (il lui manque l’équipement CATIII)

    – Aucun obstacle environnant en dehors de quelques vaches

    – Une autoroute avec sortie déjà construite

    – Une ligne ferroviaire existante

    – Environ 300 hectares de surfaces équipable

    – Peu de riverains

    – Une localisation située à 45mn de Genève, 30mn de Lausanne, 1 heure de Sion, 30mn de Neuchâtel, etc… bref central.

    Il faudra encore 10-20 ans pour que les irréductibles paysans (que je comprends) cèdent leurs terres contre espèces trébuchantes, et un aéroport de délestage pourra alors voir le jour.

    A moins que le monde ne vise tout à coup des objectifs de déflation économique volontaire…!
    On peut rêver!

    Turbinator

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

array(1) { [0]=> int(3) } array(0) { }

Les commentaires sont reservés aux Abonnés premium

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.